10 juin 2013

Acheter une partie seulement de ses produits BIO, ça ne vaut pas la peine ?

Depuis quelques mois maintenant, je me convertis progressivement au bio/naturel dans mes cosmétiques, et il y a une réaction que je croise souvent sur la blogo et qui me fait tiquer : si tu n’utilises pas QUE du bio, ça ne sert à rien (en résumé). Je ne suis pas trop d’accord avec ce genre de réactions, je vous explique mon point de vue… 

Source photo


De fait, je suis un peu dans ce cas. J’avais encore pas mal de produits « chimiques/synthétiques » dans mes réserves, et même si j’en ai donné/troqué pas mal, il m’en reste encore un paquet. A côté de ça, je reçois parfois des produits à tester, je gagne des lots lors de concours, je reçois des cadeaux de gens qui ne sont pas au courant de mes préférences en matière de cosmétiques, je reçois des échantillons, etc. D’autre part, j’ai énormément de maquillage, que j’adore, et que je ne compte pas mettre à la poubelle parce que j’ai pris conscience trop tard de leur composition. 

J’avoue aussi sans détour que le monde du maquillage bio est moins fun que celui du maquillage chimique. On ne peut pas recréer toutes les textures, les innovations, les couleurs… chimiques avec du naturel, la cosméto bio aura toujours du retard je pense. Alors oui, petit à petit quand je dois racheter un produit, j’achète du bio/naturel, mais je sais que dans le futur je pourrais toujours craquer pour certains produits qui ne le sont pas. Alors, ça ne sert à rien du tout d’acheter du bio ? Moi je pense que si. 

Premièrement, un raisonnement bien simple, si on s’applique 75 % de produits bio sur le corps, ça ne fait que 25 % de saloperies. Si on n’achète rien de bio, on s’applique juste 100 % de substances possiblement nocives. C’est simple comme calcul, cet argument est déjà suffisant pour moi ! 

Parce que évidemment, les marques chimiques diront toujours que ce n’est pas avec quelques microns de parabènes que vous allez développer une allergie ou un cancer, mais si vous utilisez chaque jour 10 produits qui en contiennent, ça change la donne. Surtout si en plus vous fumez, vous êtes collée à votre gsm toute la journée, vous mangez des fruits et légumes pleins de pesticides, vous sniffez les gaz d'échappement...

Ensuite, si je décide de continuer à utiliser du maquillage non bio, est-ce que ce n’est pas une bonne idée d’appliquer des bases (crèmes, sérums…) qui le sont, pour faire barrage

Selon le même principe, on devrait penser comme ça : si on ne pratique pas le tri sélectif sur votre lieu de travail, ça ne sert à rien que vous triiez chez vous ? Si vous voyez quelqu’un jeter des déchets par terre, ça ne sert à rien que vous fassiez attention à l’environnement ? Si vous n’achetez pas toute votre nourriture bio, ça ne vaut pas la peine de faire l’effort juste pour les fruits et légumes en sachant que leur peau n’est pas imperméable aux pesticides ? 

Qu’est-ce que vous en pensez ? Tout ou rien, ou le moindre effort vaut quand même le coup selon vous ?

(Dans cet article, par "bio" j'entends produits certifiés bio et/ou par extension, produits  réellement naturels)

4 commentaires:

  1. Je suis sssez d'accord avec toi. Toutefois, c'est bien joli le label Bio, mais j'ai déjà vu plusieurs reportages qui montrent que pour étiqueter un produit bio, il faut un certain pourcentages de telle ou telle chose, enfin ça montrait que la barrière entre un produit étiqueté bio ou non bio pouvait parfois être très fine. (Pas très claire mon explication! haha)

    Bien sûr je pense que c'est mieux, mais il faut aussi avoir conscience que le bio c'est un marché en pleine expansion et qu'il faudrait parfois aller creuser un peu plus loin dans ce genre de produits...

    RépondreSupprimer
  2. Tu te fais une petite routine bio petit a petit tu ne peut pas tout d'un coup tout changer tu vas etre frustrer et apres tu vas te retrouver sans rien ça va te fair eun vide mais pense plutot a faire ça petit a petit
    je suis dans le meme cas que toi mais il faut y aller molo essayer d'acheter des produits biooo se renseigner aupres des blogs et avis sur ceux ci pour eviter d'acheter des produits alors qu'il on reçu trop d'avis négatif et en plus le bio c'est cher !! et puis tout ce qui touche le corps cosmeto, nourriture et habit !!! et ouii car les hbits et toute les teinture chimiques je ne sais pas si c'est si cool que ça enfin il faut faire ça tranquillement !!! et a nous la nouvelle generation saine bisss

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tt a fait d'accord ^^, je fais pareil :) et niveau nourriture c bio a la maison et pas a l'extérieur, pas le choix... Mais c pas pcq je mange des pesticides dehors que je dois pas faire attention a la maison quoi ^:).

    RépondreSupprimer
  4. L'éternel débat "faut il être parfait pour être engagé". Qu'est-ce qu'ils me saoulent les gens qui font toujours ce genre de réflexion.

    C'est comme les végétariens. A chaque massacre d'animaux type chiens en Roumanie, dauphins, lions etc on a droit à "t'as rien à dire là-dessus si tu n'es pas végétarien car l'industrie de la viande c'est pire". Oui, ok, mais il faut bien commencer quelque part.

    J'aime beaucoup la légende amérindienne du colibri, à ce sujet:

    Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

    Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

    RépondreSupprimer