25 février 2014

Te amo T'éo (déodorant solide Lush)

Il y a bien un type de produit qui ne me satisfait généralement pas au rayon bio, ce sont les déodorants! En général, ils sont inefficaces sur moi (mais j'avoue, j'ai l'impression d'avoir un système sudoripare digne d'un homme, dès que je fais un petit effort je sens le buffle), mis à part le SoapWalla ou mon déodorant maison au coco, qui eux assèchent mes aisselles d'une manière dingue.

Du coup, je cherche encore, parce que en cosmétique, les sels d'aluminium dans les déo, c'est l'une des choses qui me font le plus peur. Je ne suis pas prête à prendre ce risque au nom de la bonne odeur, mais au quotidien, sentir la transpiration, c'est quand même vachement gênant à moins de vivre dans une communauté de hippies en tipi. Je n'abandonne donc pas mes recherches et aujourd'hui je vais vous parler du dernier déodorant relativement naturel testé : le T'éo de Lush.

Ce déo est normalement fait pour "les hommes qui ne veulent pas sentir la femme". En réalité, il sent bon le gingembre (en fait, c'est de la citronnelle, mais ça sent le gingembre), tellement bon que l'odeur reste sur la peau et qu'au lieu de sentir des relents de transpi, on sent des effluves de gingembre (je vous ai déjà dit que j'adorais le gingembre?) Mais bon, ce n'est pas le but de masquer les odeurs, l'intérêt c'est surtout que les huiles essentielles et autres sont là pour empêcher le développement des bactéries responsables des odeurs.

Comment on l'utilise : il suffit de frotter ce "galet" sous les bras, ça dépose une fine couche de poudre qui accroche à la peau. Pas de risque de chutes donc, par contre je pense qu'enfiler un top noir collant par dessus s'avèrera dangereux…

Est-il donc efficace? Bah oui, sinon je lui dirais pas Te amo. Mais la mauvaise nouvelle, c'est que comme ses copains SoapWalla et co, il assèche quand même vachement la peau. Du coup, bon j'ai compris, il faudra que je fasse ce sacrifice. Mon plan d'attaque dès lors : essayer d'utiliser un déo plus doux (moins efficace) les jours où je ne suis pas censée suer -mais bon, il me suffit d'un changement de température brusque ou d'une petite course pour ne pas rater le train- et surtout, me tartiner les aisselles d'huile végétale et/ou de crème hydratante chaque soir après la douche! Pas facile hein, mais on va finir par y arriver!






Verdict : pas mal!



☆ Facebook  Twitter ☆ Hellocoton ☆ Instagram ☆ Pinterest ☆ Famest ☆ Youtube ☆ Google+ ☆







1 commentaire:

  1. Pour ma part, depuis quelques mois, j'utilise du bicarbonate de soute alimentaire acheté en magasin bio comme déo et ça marche du tonnerre ! Zéro odeurs ! Par contre, en cas d'efforts intenses prévus (cours de zumba ou salsa), il faut parfois en remettre avant le cours !

    RépondreSupprimer