18 juin 2014

Avoir de longs cheveux, c'est chouette. En théorie.

Après avoir été choquée par une coupe ratée et très courte qui m'a obligée à couper encore plus court pour rectifier (genre aux oreilles), j'ai décidé que j'allais devenir une fille à longs cheveux. J'ai refusé obstinément de couper mes pointes pendant des années (c'est juste que là j'ai lu que les fourches pouvaient remonter jusqu'à 10 cm plus haut donc maintenant je ne zappe plus les coupes des pointes régulières), j'ai pris des cures pour faire pousser ma chevelure (paye ta rime), je les ai nourris aux soins bio, bref, mes cheveux sont devenus ma vie, mon œuvre.

Pourtant parfois, j'ai juste envie de prendre mes clics, mes clacs, mes clés de voiture et foncer chez le coiffeur lui redemander un carré plongeant! Avoir de longs cheveux, c'est le rêve de pas mal de filles, mais c'est pas tout rose tous les jours, la preuve...



1. On se coince régulièrement les cheveux dans la fermeture éclair de sa veste, même quand on fait attention : enlève quelques mèches et d'autres viendront se glisser à leur place!

2. Mais il y a plein d'autres endroits où on peut coincer ses cheveux : dans la portière de la voiture par exemple. Aïe!

3. En voiture, il faut toujours penser à ne pas s'assoir trop vite avec la tête un peu en arrière, sinon on se retrouve dans cette situation embarrassante où, les cheveux coincés derrière notre dos, on n'arrive plus à relever sa tête droite.



4. Les sacs à main ou à bandoulière nous veulent du mal également!

5. On peut retrouver plein de décorations accrochées dans nos cheveux : boucles d'oreilles, sequins ou perles avec notre vêtement au bout, un soutien gorge, diverses babioles, des plantes, des animaux... heureusement nos cheveux sont forts!
Je me suis déjà retrouvée avec mon haut de danse orientale accroché à mes cheveux, je sais pas si vous savez ce que ça pèse… 



6. Mais nos cheveux font aussi office de ramasse-miettes, on y retrouve des restes de ce qu'on a mangé, liquide ou solide, voire liquide solidifié.

7. Pour aller à la piscine, on envisage d'adopter le bonnet à la Bob Marley

8. On était heureuses d'avoir de longs cheveux pour faire les coiffures qu'on adore épingler sur Pinterest, mais on a l'impression de ne toujours pas en avoir assez, ça ne fonctionne jamais. Pourtant, arriver à bout d'une tresse nous forge les biceps.

9. On rêvait également d'une chevelure dense, pleine de masse. On se rend compte avec tristesse qu'avoir les cheveux longs signifie souvent avoir les cheveux mous et raplaplas.

10. On retrouve des pelotes de cheveux partout. C'est pas qu'on en perd plus, c'est juste que chaque cheveux étant 3x plus long qu'avant, ça fait 3x plus de masse. Des pelotes en balayant, des pelotes dans la machine à laver, des pelotes qui pendent dans le dos de nos vêtements.

11. Finalement, les cheveux c'est de l'entretien, et on a vite fait d'augmenter sa consommation d'après-shampoing. Utiliser plus de flacons de démêlant pour les cheveux que de produit vaisselle? On l'a fait!

12. Dormir devient problématique, à moins de se trouver une "coiffure de nuit" (qui t'assure de vilains plis le lendemain matin), tu passes la nuit à déplacer tes cheveux à chaque fois que tu bouges la tête ou que tu changes de côté.



13. On mange régulièrement une mèche de cheveux en mettant sa fourchette en bouche.

14. Quand on se penche pour regarder dans une armoire par exemple, on a un rideau de cheveux qui nous gâche la vue.

Source
15. Et pareil quand il y a du vent, ça te fouette le visage et tu vois saccadé, great! Comme si le vent n'était pas déjà une des choses les plus horribles sur terre.



Toutes les situations énoncées dans cet article sont des situations réelles que je vis plus ou moins régulièrement, je le jure. Mais j'adore mes cheveux même s'ils ne me le rendent pas... N'ayez pas peur mes bébés, maman ne vous coupera pas...


Facebook Twitter Hellocoton Instagram Pinterest Famest ☆ 
☆ Youtube Google+Bloglovin'  
*


5 commentaires:

  1. Haha j'adore et je confirme, surtout la 15 :D

    RépondreSupprimer
  2. Haha, tu m'as bien fait rire !
    Les cheveux coincés dans la portière de la voiture, ça m'arrive encore trop souvent :D
    J'ai craqué moi, j'ai coupé 40 cm en novembre, ça fait un choc ! J'ai la chance d'avoir les cheveux qui poussent vite mais cet été, ce sera sans cheveux longs pour moi ....
    C'est déjà la deuxième fois que je coupe autant d'un coup et ça permet de donner les cheveux pour en faire des perruques, c'est plus utile que de couper tout le temps quelques centimètres (sauf pour les points, c'est sûr!).

    RépondreSupprimer
  3. Comme je me retrouve dans ton article, le nombre de ces galères qui me sont déjà arrivées! Et j'en ai une autre aussi dans le genre bien chiante: Tu sors de chez toi, tu as mis du gloss et tu te prends une chouette rafale de vent et hop tous tes cheveux viennent se coller à ton gloss, ggrr! Horrible sensation!

    Enfin c'est pas pour ça que je les recouperai! Je l'ai fait une fois et j'ai regretté donc je subirai à jamais les conséquences de la tignasse!

    RépondreSupprimer
  4. j'aime beaucoup tous ces informations.
    c'est un excellent article.
    merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
  5. ca fait plus de deux que je n'ai pas été chez le coiffeur, alors que j'étais une adepte du carré ...
    Parceque je suis devenue barbierophobique ... (les potins des coiffeurs, ca me saoule),
    et parceque je pratique le no poo, pas envie d'expliquer à la coiffeuse pourquoi non, je ne veux pas de son shampooing au lauryl sulfate ...
    Du coup, je comprend assez bien toutes ces pitites galères !

    RépondreSupprimer