1 décembre 2014

Argent : avoir les moyens... ou se donner les moyens? Conseils pour gérer son budget!

C'est pas encore le moment des bonnes résolutions (quoique ça approche!) mais j'avais envie de parler de la gestion de l'argent et du budget, en plus je sais que c'est un thème qui intéresse pas mal de monde, un thème intemporel qui ne se démode jamais.

J'avais déjà écrit un article sur quelques astuces pour faire des économies, mais aujourd'hui j'ai envie de donner des conseils plus concrets.

Je voulais aussi profiter de cet article pour dire que, oui on est tous dans une condition différente, mais on peut considérer qu'on "n'a pas les moyens de" et ne jamais aller de l'avant, ou on peut se donner les moyens d'économiser la somme nécessaire pour réaliser un projet qui nous tient à cœur (que ce soit s'offrir un sac à main Chanel, partir un mois au Sri Lanka, s'acheter une maison ou adopter un chat de race... ou tout simplement pour avoir un petit pécule de secours en cas de besoin).

Source photo


1. Alimentaire et co : les marques, vraiment indispensables?


La plupart des gens ne jurent que par les marques, même pour les courses de tous les jours, pour l'alimentaire, l'hygiène... Sont-elles persuadées que les produits de marque sont meilleurs, ou ont-elles l'impression que ce sont "les pauvres" qui achètent des produits estampillés de la marque du supermarché? Ont-elles peur de passer pour des radins?

Je pourrais très bien acheter des marques, mais pourquoi rater cette occasion d'économiser 3/4 de la somme pour un produit équivalent? Sachant pertinemment que les produits de consommation courante sortent des mêmes usines, qu'ils soient de marque A, de marque B ou de marque distributeur, les matières premières étant les mêmes, le produit étant sensiblement le même, pourquoi accepter de payer les campagnes marketing des grandes marques? A quelques exceptions près, à la maison on mange de la marque distributeur, et on mange très bien.

A fortiori, quitte à payer un peu plus, je préfère m'acheter la version Bio en marque distributeur qu'un produit classique de marque A.

Autant vous dire aussi qu'on profite des promos "de gros" (mais on a la chance d'avoir un grand congélateur), qu'on essaie d'éviter de jeter les restes (qu'on peut manger le lendemain), qu'on cuisine quasiment tout nous même (vu le prix des plats préparés -et le fait qu'ils sont loin d'être sains-, on n'est pas fous!)

2. La voiture et le carburant qui coûte trop cher

Se plaindre du prix du carburant, ok, mais si on essayait aussi de réduire ses trajets? Cumuler les trajets (passer chercher son colis au point Relay en allant au sport ou en repassant des courses ou du boulot, au lieu de faire un trajet juste pour ça), et bien sûr le célèbre "si c'est possible, faites-le à pied/à vélo" (subissant le train chaque jour de la semaine, je ne vous ferais pas l'affront de vous proposer de prendre les transports en commun).

3. Manger en route ou au resto quand on peut s'en passer, really?

Avec un peu (mais vraiment, un peu) d'organisation, on se prépare le soir son repas du lendemain pour le boulot ou la pause de midi à l'école, y compris les en-cas de la journée (en plus, comme ça on contrôle les calories!) Pour le prix d'un sandwich, vous mangez du pain et son accompagnement pendant plusieurs jours!

4. Sortir ses dix doigts de ses poches

Faire soi-même, c'est toujours moins cher que d'acheter du "tout fait". C'est très vrai et très facile à mettre en application quand ça concerne la nourriture (faire son jus de fruit ou sa soupe ne demande pas une grande expertise). C'est vrai aussi pour l'une ou l'autre bricole.

Pensez aussi aux échanges de services. Votre voisin cherche peut-être quelqu'un qui pourrait lui recoudre un bouton de temps en temps, vous avez peut-être justement un mur à faire peindre... Votre voisin est peut-être canon, et vous êtes peut-être célibataire (hop, une inscription sur Meetic économisée).

5. Des petites économies au quotidien


Avez-vous vraiment besoin de dépenser 25 € par mois en forfait 4G? Et si vous mettiez 15 € chaque mois dans votre cochon pour le gros projet qui vous fait rêver?
Pourquoi ne pas aller à la séance de ciné du dimanche matin qui est moins chère? Pourquoi ne pas faire l'impasse sur la bouteille d'alcool quand vous sortez en boîte? Pourquoi acheter une bouteille d'eau à 2 € au distributeur alors que vous la payez 10x moins chère au supermarché?
Pourquoi ne pas arrêter de fumer aussi tant qu'on y est?

6. Réfléchir à deux fois avant d'acheter


Les achats compulsifs sont évidemment une grosse source de dépenses inutiles. Vous êtes souvent satisfaites sur le moment, mais plus tard votre achat ne vous excite plus autant? Même si ce top ne coûtait que 10 €, c'est une mauvaise habitude à perdre car généralement, on cumule les petites sommes, et à la fin du mois on se demande où est passé l'argent de notre dernier salaire...

Mieux vaut réfléchir avant d'acheter, y revenir le lendemain. Le shopping sur le net est aussi très dangereux, donc faites votre panier, puis quittez la page. De 1, vous vous serez défoulée en faisant du shopping virtuel mais sans passer à la caisse, de 2 si un ou plusieurs articles vous font vraiment envie, vous y penserez encore le lendemain et vous pourrez vous faire plaisir (et puis si ce rouge à lèvres n'est plus en stock demain, promis vous n'en mourrez pas).

7. Mettre de l'argent de côté dès qu'on en reçoit!

Ce conseil, on l'entend souvent, mais combien le suivent? Dès que vous avez une rentrée d'argent (genre... votre salaire, chaque mois), il faut en mettre une partie de côté. Pour ça, il faut tenir un peu les comptes et savoir à l'avance quelles seront les dépenses (prévisibles) du mois, à savoir les courses alimentaires, les factures, le carburant... A ça on ajoute une part pour les imprévus (facture oubliée, pépin, liquidation totale chez New Look), et ça nous donne un montant fixe qu'on doit se forcer à mettre sur son compte épargne (ou dans une tirelire si vous êtes old school) directement. 

8. Carte de crédit, non merci

J'ai toujours été anti-crédit, encore plus quand ce n'est pas nécessaire. Acheter une télé ou un rouge à lèvres à crédit, no way! Ne pas avoir de carte de crédit me permet d'éviter beaucoup d'achats compulsifs sur le net (pas parce que j'ai besoin de crédit, mais parce que beaucoup de sites fonctionnent encore majoritairement avec ce mode de paiement). J'ai opté pour une "carte de crédit prépayée" qui me permet de me faire plaisir quand je veux vraiment quelque chose mais qui m'impose un temps de réflexion!
Aussi ne rien acheter à crédit permet de savoir exactement de combien d'argent on dispose pour démarrer le mois suivant.

9. Un inventaire, ça calme! 


Faire le tour de ce qu'on a régulièrement, l'écrire pour se rendre compte du nombre de choses qu'on accumule, ranger de temps en temps ses stocks pour se rappeler qu'on a déjà 5 bouteilles de shampoing, c'est une thérapie qui m'aide beaucoup!

Courage à vous qui essayez de faire des économies!
N'hésitez pas à partager vos conseils

A voir aussi : Faut-il être riche pour voyager? Bons plans pour réaliser ses projets voyages



  Flux RSS

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
 
Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia
Florence

4 commentaires:

  1. Il y a aussi faire tout simplement ses comptes... chaque mois, je consigne mes dépenses par postes (courses, santé, loisirs, etc). J'ai fait un tableau excell par postes et par mois... ça me permet de savoir régulièrement où j'en suis dans mes dépenses... pratique :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour tous ces petits conseils =D
    Ma mission en ce moment, c'est de trouver un co-voiturage. Je suis obligée de prendre ma voiture (transport de marchandise), mais je me dis que je pourrais en faire profiter d'autres personnes.
    Affaire à suivre !

    RépondreSupprimer
  3. Très bon article !
    Ça me rassure de voir que je fais déjà la majorité - même si j'ai mes périodes de craquage ;)

    RépondreSupprimer
  4. de bonnes astuces, que je suis aussi ! depuis 3 ans, nous suivons ces regles et c'est vrai qu'on a vraiment plus d'argent pour se faire plaisir, et chez nous, ça se traduit en voyage !

    RépondreSupprimer