31 octobre 2014

Maquillage : touche de rouge automnale sur mes yeux

J'ai une envie folle de couleurs pourpre, aubergine, rouge... sur mes yeux! Avant de racheter du maquillage, j'ai décidé de faire un tour dans mes stocks, et tiens tiens, je suis retombée sur mes pigments rouges Lime Crime! Voici le maquillage des yeux pas-à-pas. ..




Le tutoriel pas-à-pas

Avec un Frosty eye F03 (rose poudre) UNE ( r ), j'ai illuminé la paupière mobile et le dessous de l'arcade


J'ai dessiné l'angle externe avec les pigments rouges Lime Crime


Avec le kaki de la Top3 palette UNE P03 ( r ), j'ai dessiné le creux et l'angle extérieur


Estompage avec le F03 de nouveau


Et pour que le résultat ne soit pas trop fade, j'ai redessiné le coin externe avec le rouge




Bon weekend les beautés!


Vous avez aimé? Abonnez-vous!

 RSSFacebookHellocotonPinterestTwitterYoutubeHTML Map

Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia



Inscris-toi à la newsletter hebdomadaire! Résumé des articles, bons plans, actus, concours...

* indicates required






Powered by MailChimp





Florence





29 octobre 2014

Mon deuxième tatouage, conseils et expériences

Hello! Aujourd'hui je vais vous parler tatouage. J'avoue que ça ne saute pas aux yeux quand on me voit, mais je suis une fan de piercing et tatouage, même si je n'exprime pas cette passion sur moi pour diverses raisons perso et pro ^^

Mais récemment j'ai sauté le pas et je me suis fait faire mon deuxième tatouage après des années de réflexion. (paragraphe 3615-malife) Pour tout dire, j'aurais dû avoir fait mon deuxième tatouage il y a plusieurs années, je me suis rendue chez le même tatoueur que pour mon premier, j'avais dessiné moi-même mon motif, quand j'ai été lui montrer et lui expliquer mon projet il n'avait déjà pas du tout l'air emballé (enfin genre ils sont au moins 5 tatoueurs dans ce salon, il aurait pu filer le projet à un pote si ça ne le branchait pas), à tel point que quand je suis retournée au salon après x temps, je me suis rendue compte que le type en question avait perdu mon dessin (que j'avais juste mis une plombe à réaliser), et puis comme ils étaient plusieurs et je n'avais pas son nom, impossible de dire qui était mon contact... Bref, je n'y retournerai plus jamais et je le déconseillerai à toutes les personnes qui m'en parleront, pas besoin d'un tatoueur qui a pris la grosse tête :)

Mais soit, donc ce projet-là est en pause car je dois trouver un tatoueur qui dessine le genre de motifs que j'aime pour lui laisser l'honneur de faire le dessin lui-même, il se sentira peut-être plus impliqué comme ça, mais entre temps j'ai eu une autre envie : une fleur sous la clavicule.

Cela fait plusieurs années que ce projet murit dans ma tête, et quand une idée t'obsède à ce point, c'est qu'il n'y a aucune hésitation à avoir, j'ai donc cherché un motif sur Internet et j'en ai trouvé un qui me plaisait beaucoup. Ça faisait 2 ou 3 ans que je gardais ce dessin précieusement pour le jour où je me déciderais!

J'ai demandé de modifier les couleurs car le dessin était dans les tons rose/mauve à la base et je voulais des tons orangés, et voilà, je suis ravie du résultat!

J'ai décidé dans cet article de regrouper quelques conseils et infos utiles si vous envisagez de faire votre premier tatouage, je n'ai pas pour ambition de contredire les consignes qui seront données par votre tatoueur quant à "l'entretien" du tatouage pendant la cicatrisation, mais plutôt de vous aider à choisir la bonne période pour vous faire tatouer en connaissant toutes les contraintes et les étapes de la cicatrisation, choisir son tatoueur, son motif, l'endroit du tatouage, entre autres.

Choisir son tatoueur

Ce n'est pas anodin évidemment de choisir un tatoueur pour son premier tatouage. L'idéal est d'avoir l'adresse d'un tatoueur qui a tatoué des connaissances, dont vous avez pu voir le tatouage en vrai, etc., mais ce n'est pas le seul critère et ce n'est pas toujours possible.

Chaque tatoueur a son propre style, certains sont spécialisés en animaux, d'autres en biomécanique, d'autres en manga, d'autres en gore, d'autres en cartoon, etc. donc il faut jeter un œil au portfolio du tatoueur pour voir ses réalisations.

Mon premier tatouage, je l'ai fait dans "le" salon réputé de ma ville, c'était the place to get inked (je dis c'était car leur réputation s'écorne avec le temps), le salon à la mode, et je garde un mauvais souvenir de mon tatouage -de la séance en elle-même-, même si mon tattoo a été parfaitement réalisé, je me souviens que je n'étais vraiment pas à l'aise et que j'ai eu l'impression de me faire tatouer à la chaîne, j'étais sur une chaise, j'ai le souvenir d'avoir eu super mal et le fait d'être mal assis pendant un tatouage n'aide absolument pas à lâcher prise! Mais bon il y avait une autre personne qui se faisait tatouer sur la table à côté donc pas le choix!

Pour ce deuxième tatouage, j'ai été dans un salon de proximité (entre temps, j'ai déménagé), assez récent donc avec encore assez peu de clientèle, du coup j'ai eu un rendez-vous 10 jours après (et encore, parce que je ne savais y aller qu'un samedi), il n'y avait personne avant moi, personne juste après moi en train de faire la file, le contact avec le tatoueur était complètement différent, et j'ai l'impression (difficile à dire parce que quand j'ai fait mon premier tatouage, on payait encore en francs belges) que j'ai payé nettement moins cher. Bien sûr ce dernier point ne doit pas être votre critère de choix, mais certains salons "à la mode" en profitent bien parfois, alors qu'en cherchant un peu il y a de très bons tatoueurs dans de plus "petits" salons.

Enfin, si vous y allez pour un projet personnalisé et que le tatoueur n'a pas l'air emballé (cfr mon histoire plus haut), allez voir ailleurs ;)
Que ça ne l'intéresse pas c'est une chose, mais s'il décide de le faire quand même juste pour être payé et vous rate ou vous impose ses idées, dites-vous que c'est sur votre corps à vie et que ça mérite qu'on y mette toute sa bonne volonté à la réalisation.

Choisir son motif

En toute logique, votre démarche devrait être "j'ai envie de tel motif à tel endroit" et pas "j'ai envie d'un tatouage, qu'est-ce que je pourrais bien faire?"

Un tatouage, c'est pour la vie, même s'il existe des possibilités de retrait au laser (cher, pénible il paraît, et jamais 100% efficace) ou de recouvrement (limitées), le motif et l'emplacement ne sont pas anodins.

Évitez les motifs qui ont attrait à des choses éphémères (stars, films...) et surtout les motifs "à la mode" qui ne le seront plus dans quelques années : pour l'instant, tout le monde se fait tatouer des attrape-rêves, des oiseaux qui s'envolent d'une plume, des triangles... dans 5 ans tout le monde aura le même motif et ça ne sera plus la mode. Et c'est plus facile de se débarrasser de ses vêtements démodés que de son tatouage ;)

Ne vous faites pas tatouer la même chose qu'une star, qu'une blogueuse, qu'une copine... Un tatouage, c'est une façon de se démarquer, alors si on démarque tous de la même façon, ça n'a plus aucun intérêt. De plus, les phénomènes de mode passent alors que votre tatouage ne s'effacera pas, donc si c'est ce genre d'envie que vous avez, autant jouer avec des tatouages éphémères.

L'idée de motif devrait venir de vous.

Réfléchissez aussi à l'emplacement : est-ce que dans votre boulot vous pouvez vous permettre d'avoir des tatouages apparents, est-ce que vous l'assumerez toujours dans 40 ans? Est-ce que c'est un endroit du corps où la peau risque de friper, se détendre, s'étendre...

Est-ce que ça fait mal?

Dans mes souvenirs ça faisait un mal de chien, mais celui-ci m'a fait beaucoup moins mal (ou alors c'est le fait que je suis plus vieille et que je me suis endurcie, et aussi le fait que j'étais confortablement couchée sur une table et que l'ambiance avec le tatoueur était différente, un mix des deux je pense). Mais bon, ne nous voilons pas la face, ça ne chatouille pas ;)
Un tatouage = se faire "griffer" la peau par une aiguille qui fait des vas-et-viens pour déposer de l'encre sur la 2e couche de peau (le derme). Il y a des endroits où ça fait très mal et des endroits où ça passe mieux. En faisant ce tatouage-ci, j'ai ressenti par moment une douleur aigüe, et 1 cm plus à droite je ne sentais rien...
Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'est pas le remplissage qui fait le plus mal mais les contours.

Le tatoueur frotte également régulièrement la peau avec de l'alcool pour désinfecter et enlever le surplus d'encre, pour voir le dessin correctement, et après un moment ça brûle à force de frotter sur une peau déjà fragilisée!

Tatouage tout juste fait

Choisir sa période pour le tatouage, les soins, la période de cicatrisation, 
ce qu'il faut savoir

Pendant environ 2 mois, votre peau va cicatriser, et par moment ça va se voir, il faut donc en tenir compte.

Sachez que le jour J, vous allez certainement avoir un gros coup de mou quelques heures après le tatouage : le stress et l'excitation qui retombent, mais aussi le corps qui est fatigué après avoir lutté contre la douleur et "l'agression". Je vous déconseille de programmer une grosse soirée après votre tattoo.
Vous ne pouvez pas boire d'alcool le jour du tatouage, ni la veille. Et encore moins prendre de la drogue.

Le tatoueur va vous mettre un pansement à garder minimum 2h (mon tatouage était terminé à 12h et il m'a conseillé d'enlever le pansement au soir), ensuite plus question de mettre un pansement sur le tatouage.

Pendant 2J (je donne les durées selon ce que j'ai vécu mais à quelques jours près ça peut toujours changer), l'encre va dégorger. Ça ne se voit pas dans le tatouage mais par contre ça tache les vêtements! Sachez-le, il faudra porter de vieux vêtements ou des vêtements noirs à la limite pendant que ça dégorge.

Vous devez aussi porter des vêtements en 100% coton pendant toute la cicatrisation (tous les vêtements qui touchent le tatouage!), pas de bijoux qui peuvent toucher le tatouage. 

L'idéal est de laisser le tatouage à l'air libre le plus possible mais ne pas l'exposer au soleil pendant la cicatrisation (donc pas de tatouage pendant vos vacances!)

Le sport est très vivement déconseillé, les sports intensifs proscrits, pas de bains, des douches très courtes (avec une couche de pommade pour protéger de l'eau), pas de mer, pas de piscine... Normalement le tatoueur vous dit tout ça dès que vous prenez rendez-vous, mais justement il vaut mieux le savoir avant d'aller prendre son rendez-vous, si vous avez des vacances ou une compèt' de natation prévue 1 mois après il va falloir décaler le tatouage! (Et vu qu'il faut donner un acompte à la prise de rendez-vous, vous n'avez peut-être pas envie de prendre rendez-vous 6 mois à l'avance)

A partir du 4e jour, ça commence à peler, c'est normal, mais comme ça pèle avec de l'encre il y a encore des risques de taches. Pensez à faire un stock de t-shirts noirs en coton.
A partir de là, ça va gratter. Ne surtout pas toucher à son tatouage, gratter et arracher les peaux pourrait abîmer le dessin et les couleurs!

En bref, vous noterez que quelques semaines avant le bal de promo ou les fêtes de fin d'année, ce n'est pas le timing idéal ;)


L'encre qui a dégorgé sur le pansement dans les premières heures


Première nuit, un t-shirt flingué avec l'encre qui a continué à dégorger malgré un premier lavage au savon



Tatouage J+1

Tatouage quelques jours après

Les soins... et les soins au naturel?

Pendant la cicatrisation, il faut laver le tatouage avec un savon au pH neutre (en pharmacie), moi je le fais une fois le matin et une fois le soir, ça permet de débarrasser du surplus de crème aussi. On lave avec ses mains, le gant de toilette est un nid à microbes ;)

Il faut mettre de la crème toutes les 3 à 4 h, votre tatoueur vous conseillera sa crème préférée, ça peut être du Bepanthen, du Cicalfate, du Dexeryl, de la Vaseline, de la crème Calendula de Weleda, de l'Exomega, un beurre ou une huile végétale, une crème spécifique...


J'ai mis du Bepanthen (Bepanthol) pendant les 3 premiers jours, mais outre le fait que c'est très gras et que ça tache les vêtements (j'ai fait l'erreur de ne pas mettre du noir tout le temps), ça m'a filé plein de boutons rouges d'irritation après 3 jours; j'ai lu sur un Forum qu'on pouvait utiliser Dexeryl, et comme j'avais un flacon à tuer je suis passée à cette crème-là qui est beaucoup plus fluide et légère, ne colle pas sur les vêtements (avec la Bepan je devais décoller mes vêtements toutes les 5 minutes), mais après j'ai commencé à cogiter en me disant qu'appliquer des crèmes pleines d'ingrédients pétrochimiques sur une peau en plein cicatrisation, c'était pas très sain!
Du coup après 4-5 jours j'ai commencé à utiliser l'Egyptian Magic en alternant avec de l'huile de coco. Ma cicatrisation s'est très bien passée, assez rapidement, j'ai très peu pelé et mon dessin n'a presque pas bougé (pour une fois, contente d'avoir la peau hyper pâle, c'est le mieux pour les tatouages ^^).

Si je me refais encore un tatouage, je passerais directement aux crèmes naturelles! On peut aussi utiliser la Calendula de Weleda, et à mon avis une crème à base de cire d'abeille, ou même un beurre végétal, fait parfaitement l'affaire. Et même n'importe quelle huile végétale en fait. La crème ne sert qu'à protéger la peau fragilisée (des frottements, des poussières,  de l'eau, etc.) pendant la cicatrisation donc pas la peine d'acheter des crèmes élaborées en pharmacie...

Précautions spéciales si vous êtes une femme et que vous faites un tatouage à la clavicule

Je me suis trouvée face à un problème majeur : le cas du soutien-gorge
Il faut donc du 100% coton, or la plupart des SG ne sont pas en coton, ou alors les bretelles sont dans une autre matière. Le samedi, j'étais crevée, j'ai comaté toute l'aprèm. Le dimanche, les magasins sont fermés. Je me suis donc baladée jusqu'à lundi soir en soutien-gorge bandeau (et vous savez comme c'est inconfortable!)
Lundi soir, enfin j'ai pu aller chez Carrefour m'acheter une brassière de sport tout coton (pas sexy pour un sous mais tellement plus confortable qu'un bandeau), pour info ce n'est pas un gros investissement (13€).

En effet, au-delà du problème de matière, le tatoueur m'avais aussi conseillé de porter une brassière de sport car les rebonds de la poitrine peuvent tirer sur le tatouage, et ça c'est pas bon pendant la cicatrisation. Idem pour tous les sports et mouvements du quotidien qui "tirent" sur la peau (on le sent car la peau est hyper-sensible).

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas!



Nouvelles Promotions - 728x90



Vous avez aimé? Abonnez-vous!



 RSSFacebookHellocotonPinterestTwitterYoutubeHTML Map
Instagram Famest Google+Bloglovin'  
Jusqu'à 40% remboursés sur vos achats sur Internet grâce à iGraal : testé et approuvé!  



Inscris-toi à la newsletter hebdomadaire! Résumé des articles, bons plans, actus, concours...

* indicates required






Powered by MailChimp





Vous avez vu? Il y a un menu là-bas en haut! Envie de tout savoir sur moi et le blog, consulter la FAQ, découvrir mes bons plans et mes bonnes adresses bio, consulter la liste des produits cosmétiques que j'ai testés, etc., déroulez le menu "Pages" La réponse à votre question ne s'y trouve pas? Contactez-moi via les réseaux sociaux ou par e-mail 
Florence
Plus de Flonicles sur Instagram :

27 octobre 2014

TDJ : Ô mon chapeau

Pas vraiment original, je sais, mais pour l'instant je nourris une véritable obsession pour les chapeaux. Non pas que je ne les aimais pas avant, mais depuis peu, vu qu'ils sont terriblement à la mode, on ne risque plus (trop) de se faire dévisager dans la rue en les portant.

Aujourd'hui il s'agit de la tenue que j'ai portée pour me rendre à l'événement Expo-vente 6001 is the new 1060 

Chapeau, Primark
Blouse drapée, Forever21
Pantalon imprimé baroque, Forever21
Baskets compensées, Converse
Sac, Emmaus
Gilet, 3 Suisses















24 octobre 2014

Produits vides : spécial soins du corps!

Pour raccourcir mes sempiternelles vidéos "produits vides" mensuelles, j'ai décidé de publier de temps en temps des articles sur les produits terminés, mais autour d'un thème particulier. Aujourd'hui, il s'agit uniquement de produits pour le corps : hydratants, déodorants, gels douche, crème amincissante, parfum... voici tout ce que j'ai vidé récemment!


Gel hygiène intime Melvita (BIO)

Certaines personnes ont beau dire que le gel intime, c'est un pur produit marketing, j'en ai fait l'expérience en vacances, pour moi c'est un indispensable! Et je me casse un peu la tête pour en trouver au rayon bio, sans sulfates, mais j'ai réussi à mettre la main entre autres sur celui-ci. Rien à redire, j'apprécie évidemment le flacon pompe, pratique sous la douche.


Composition gel intime Melvita (cliquez pour agrandir)
 Lait corps régénérant Cattier (BIO)

Je me suis vite lassée de son parfum aux agrumes. Par contre c'est un lait très hydratant tout en étant léger, il ne laisse pas de film poisseux sur la peau mais on ressent son effet apaisant à long terme!

Huile soyeuse Acorelle (BIO)

J'adore les huiles sèches, mais celle-ci n'est certainement pas ma préférée. J'ai eu du mal à m'habituer au parfum assez lourd, et je n'ai pas trouvé ma peau bien nourrie, pourtant elle paraît assez grasse à l'application... Formulation à revoir!


Composition lait hydratant régénérant Cattier (cliquez pour agrandir)

Composition huile soyeuse Acorelle (cliquez pour agrandir)
 Gel amincissant Slimlyse KyBy de 4K ( r )

J'avais fait un article premières impressions ici, mon avis n'a pas changé, j'ai beaucoup aimé la texture évanescente qui permet de s'habiller rapidement, son odeur dynamisante, le packaging pratique qui permet de stocker le produit la tête en bas. Difficile de mesurer les effets sur la peau d'orange car je n'en ai pas énormément sauf si je pince ma peau comme une forcenée mais je veux bien croire que le gel a raffermi ma peau. De plus il hydrate aussi la peau puisque je n'ai pas souffert de sécheresse pendant mon traitement, et le produit dure longtemps.

Le site 4K beauty


Déodorant Yves Rocher à l'aloe vera (BIO)

Les déodorants, c'est notre combat en tant qu'utilisateurs de produits bio! J'en ai testé des tas, je n'ai jamais trouvé le graal, mais celui-ci est le déo bio le plus efficace que j'ai testé jusqu'à maintenant! Assez efficace pour les journées peinardes, mais pas encore suffisant pour une journée stressante ou une séance de sport, donc je continue mes recherches!

Déodorant Delhaize Care à la papaye ( r )

...et du coup, je continue d'utiliser des déos non-bio, mais toujours sans sels d'aluminium, c'est un minimum! Ce déo sent vraiment bon, un parfum très fruité, et qui reste toute la journée sur la peau. Du coup je le trouve génial pour faire du sport, car quand on bouge on diffuse du parfum partout (au lieu de nos effluves de transpiration).

Brume Luscious Crush (tangerine & passion flower) gamme Sparkling Citrus 
de Victoria's Secret

Grosse déception, heureusement que je les ai achetées presque rien. Je ne dis pas qu'elles me déçoivent toutes, mais celle-ci ne sent presque rien...



Des questions sur certains produits? Posez-les!



Vous avez aimé? Abonnez-vous!

 RSSFacebookHellocotonPinterestTwitterYoutubeHTML Map

Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia

Florence

22 octobre 2014

Tutoriel Halloween : Zombie dégueulasse facile avec des produits que vous avez à la maison!

Boo! J'espère que je vous ai fait peur! Halloween arrive bientôt, et vous allez me dire que je suis un peu en retard pour mon tutoriel Halloween (vu qu'on vend déjà de la déco de Noël dans certains magasins!) mais l'avantage de mon tuto, c'est qu'il ne nécessite aucun produit spécial, pas de latex et autres joyeusetés, vous pouvez le réaliser uniquement avec des produits que vous avez à la maison! Donc à garder sous le coude pour une soirée de dernière minute, ou si vous n'avez pas envie de passer 1h à faire vos déguisement.

Ce n'est certes pas un maquillage artistique ou pro comme on en voit beaucoup sur Youtube, mais l'avantage c'est que tout le monde peut le faire, même en étant débutant, et que ça ne vous coûtera rien! Et on va avouer que les zombies dans The Walking Dead ne sont pas beaucoup mieux maquillés que ça ;)


Pour ce maquillage de zombie dégueulasse, vous aurez besoin :
- de correcteur vert (à défaut, une poudre ou un fond de teint très très clair, qu'on peut même mélanger avec un peu d'ombre à paupière verte matte)
- de rouge à lèvre rouge
- d'un crayon rouge (crayon contour des lèvres par exemple)
- d'ombre à paupières noire matte
- d'ombres à paupières kaki et/ou marron et/ou gris mattes

Pour un effet plus spectaculaire, vous pouvez ajouter des lentilles blanches ;)

Je vous laisse avec les images, si vous avez des questions n'hésitez pas



Vous avez aimé? Abonnez-vous!
 

RSSFacebookHellocotonPinterestTwitterYoutubeHTML Map

Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia

Florence
 

21 octobre 2014

TDJ : le ridicool ne tue pas (avec Bambi et Kim Kardashian dedans)

Comme je l'avais dit dans mon haul de Londres, je ne suis pas une hyper grande fan de Disney, je l'ai été quand j'étais gosse, mais aujourd'hui j'ai tourné la page... pourtant quand j'ai vu ce sweat chez Primark, j'ai craqué instantanément! Il faut dire que Bambi faisait partie de mes préférés, regardé un nom incalculable de fois, et j'ai pleuré autant de fois devant ce dessin-animé... 'fin soit

J'ai profité d'un jour, certes frais, mais pas trop dégueulasse, pour porter cette jupe blanche que j'avais achetée avant l'été et que je n'ai jamais eu l'occasion de porter vu l'été magique qu'on a eu cette année (...)
J'avais craqué sur cette jupe de la Kardashian collection parce que, outre le fait que pour l'instant je suis obsédée par les doublures résilles, je suis une grande fan de Kim Kardashian. Il y a des choses qui ne s'expliquent pas, je suis typiquement la fille qui sort tous les jours de chez elle pas maquillée pas coiffée, je suis tout le contraire de la Kardash', et pourtant...
Quand j'étais ado, mon idole était Paris Hilton, là encore aucun lien logique...

Florence, collectionneuse de bimbos 

Sweatshirt Bambi, Primark
Jupe, Kardashian Kollection at Lispy (dispo chez Zalando)
Escarpins, Primark (anciens)









Vous avez aimé? Abonnez-vous!

  RSSFacebookHellocotonPinterestTwitterYoutubeHTML Map

Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia

Florence

18 octobre 2014

Trip dans la Vallée de la mort : Death Valley

Oulala, je traîne avec mes articles sur les USA! J'en suis à peine à la moitié de mes vacances en parlant aujourd'hui de la Death Valley! Ce parc national fait partie de mes souvenirs les plus marquants du voyage, c'est quelque chose de tellement particulier qu'on a du mal à le décrire : une température extrêmement élevée (environ 50° pendant qu'on y était en juin), très venteux mais très sec, l'air est chaud. 


En fait pour essayer de vous expliquer, si vous vous mettez devant un petit chauffage électrique de salle de bain avec la soufflerie chaude à fond, c'est un faible aperçu de ce qu'on ressent dans le désert de la Death Valley. J'ai expérimenté pour la première fois de ma vie la sensation d'avoir chaud aux yeux!

Et surtout n'ayez pas peur de la transpiration, vu les températures et la sécheresse, les gouttes à peine sorties de la peau, elles sèchent.

Mais ne me comprenez pas de travers, je n'ai pas du tout détesté, c'est vraiment une expérience à part entière et c'est très certainement un "must see" aux Etats-Unis!


Notre journée


On part de l'hôtel de Mammoth Lake (où pour rappel la nuit et la matinée furent fraîches) après un déjeuner buffet (pour une fois qu'on y avait droit, on a fait nos réserves). Avant de se diriger vers la Death Valley, on passe par le parc de Devils Postpile pour voir les "orgues" naturels. L'entrée du parc coûte normalement 10$ mais nous ne devons pas payer l'entrée puisqu'on a le pass annuel qui donne aussi accès à ce parc. Il fait très frais (12°) et venteux.




Le dessus des colonnes

Après avoir acheté un sandwich sur la route (une boutique qui s'appelle Whole Foods market mais qui n'est pas du tout un Whole Foods, mais bien une épicerie bio et co, pas trop chère en plus).

Au plus on approche de la Death Valley, au plus on se retrouve sur de très longues routes désertiques, coupées tous les x kilomètres par un tout petit bled typiquement américain : gros pick-up, messieurs avec chapeaux de cowboys, stations essence comme dans les films, petites maisons en préfabriqué, diners et motels... j'adore!



On s'arrête à la dernière pompe à essence/boutique avant d'entrer véritablement dans la Death Valley : la très connue Stovepipe Wells. Ca y est, on approche les 50° (seulement 43°, ça va encore lol), on bouge lentement, on boit beaucoup, énormément, on mange un en-cas (c'est extrêmement conseillé, en plus de boire beaucoup d'eau, de manger/boire du sucré et de manger du sel. Vu les températures, ça rigole pas, le moindre malaise est une alerte à prendre au sérieux!), on s'assied un peu sur les rocking chairs devant la boutique, on découvre ce vent sec et chaud qu'on ne connaît pas dans nos contrées...




Juste après Stovepipe Wells, on s'arrête devant des dunes de sable fin.


On continue de rouler et de découvrir de magnifiques paysages désertiques mais variés, couleurs, roches, volumes... La température augmente de plus en plus malgré l'air co, on voit des tornades de sable le long de la route, des boules de végétaux séchés qui roulent comme dans les films de western. A un moment, un panneau nous informe qu'on doit couper l'air co, pour éviter que le moteur ne surchauffe. Il y a des réservoirs d'eau le long de la route pour les personnes dont le moteur nécessite un coup de frais.

Une fois encore, l'accès est compris dans notre pass annuel.

On arrive au resort (Furnace Creek Ranch) à 16h30, on se débarbouille, puis on continue les visites dans le coin (tout est à distance plus ou moins égale de l'hôtel, il n'y en a que 2 ans le parc, tout près l'un de l'autre) - comme d'habitude, vous verrez l'hôtel dans la vidéo ;)

Bad Water est un ancien lac d'eau salée qui a laissé derrière lui un désert de sel, magnifique! On est à 85 m au-dessous du niveau de la mer.





Le panneau là-bas en haut indique le niveau de la mer!

Dans le même genre, on s'arrête à Devils golfcourse, un désert de sel et de sable.





Sur la route, on fait également le Artists palette scenic drive, une petite route à sens unique qui slalome entre des monts aux couleurs pastels (bleu, vert, rose...) qui lui ont été données par différents minéraux. Il paraît que les couleurs ressortent mieux le soir. 




On rentre à l'hôtel prendre le repas du soir (pas d'autres choix pour manger ;)), un plat de pâtes à environ 20$ TTC.



On profite de la piscine de l'hôtel le soir pour prendre le frais, l'air est encore très chaud, mais en plongeant dans la piscine (encore relativement chaud), une fois qu'on sort, le vent donne un coup de frais. La nuit, impossible de se passer d'air co dans la chambre!

Le lendemain matin, on achète un "danish" (genre de chaussons à la compote de fruit) à la boutique de l'hôtel et on se remet en route. On se rend à Zabriski point (où on peut apercevoir des Kit fox (petits renards) si on est chanceux, et pour une fois on ne l'a pas été niveau faune dans la Death Valley), puis à Dante's View qui offre une vue à 360° sur la Death Valley. 



Zabriski

Zabriski

Dante's view

On reprendre la route, de nouveau c'est une suite de longues routes droites et désertiques et de villages de "cowboys". On s'arrêt dans un genre de saloon pour aller aux toilettes, on remet du fuel et on achète des bidons d'eau (les deux sont extrêmement bon marché).

Les routes deviennent un peu plus habitées, et on commence à se faire "harceler" par des panneaux publicitaires le long des routes : vendeurs de feux d'artifices, vendeurs d'armes à feu (et oui, on arrive dans l'Amérique pleine de clichés), casinos, publicités "Vote Machin for Sheriff"... Et puis... nous voilà sur la route en direction de Las Vegas! Mais ça je le garde pour le prochain article évidemment!



Quelques vues le long des routes pendant notre trip dans la Death Valley + visite de l'hôtel












Vous avez aimé? Abonnez-vous!

 RSSFacebookHellocotonPinterestTwitterYoutubeHTML Map

Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia

Florence