2 avril 2015

#HSCYG? - Nettoyage de printemps

Voici le premier challenge du défi mensuel "How Slow can you Go?" donc le thème est inspiré de la dernière newsletter de Ethik Style qui nous proposait de faire un nettoyage de printemps! Consommer slow, c'est ne pas sur-consommer, et pour cela, il faut de temps en temps faire un point sur ce qu'on possède déjà, sur ce dont on n'a pas besoin...

 
Ethik Style, qui a pour mission de promouvoir la slow fashion, nous proposait dans sa dernière newsletter de faire un nettoyage de printemps dans notre garde-robe, mais le nettoyage de printemps n'est pas réservé qu'à nos vêtements! Placards, garde-manger, cosmétiques, on en profite pour tout vider, faire l'inventaire, mettre de côté, et tout briquer par la même occasion.

Voici donc quelques conseils qui peuvent s'appliquer aussi bien à votre penderie qu'à votre stock de maquillage, qu'à votre cave...

 1. Faire l'inventaire

On vide tous les meubles (c'est le moment de faire un grand nettoyage, eau chaude-vinaigre-huile essentielle de citron, grand coup de frais) et on fait le bilan de tout ce qu'on possède. Quand c'est nécessaire, on le note (c'est ce que je fais pour mes cosmétiques!), ça peut paraître bête mais parfois c'est la seule manière 
a) de se rendre compte de tout ce qu'on a 
b) de se rendre compte, quand on a des envies de shopping compulsif, qu'on n'a en fait besoin de rien (ou au pire, de voir quels produits on peut acheter sans faire trop de dégâts)
c) de vérifier qu'on n'a vraiment plus de shampoing en stock avant d'en racheter bêtement car nos derniers flacons sont cachés derrière 13 flacons de gel douche et 7 bouteilles d'après-shampoing
d) de contrôler les dates limites d'utilisation pour les produits qui périment (nourriture, ingrédients cosmétiques, certains produits de beauté...)


2. Trier

Ce qu'on garde


Tout ce dont on a ou aura besoin et qu'on est sûr d'utiliser dans les temps (pour les choses qui se périment), à inventorier selon le type de produit. On profite du grand nettoyage pour ranger les choses par catégories pour mieux s'y retrouver. On regroupe les fonds de teint ensemble, les shampoings ensemble... Dans la penderie, on réfléchit à une manière intelligente de ranger pour s'y retrouver à tout moment : une pile de t-shirts noirs basiques, une pile de t-shirts à manches courtes, une pile de tops, les jeans ensemble... à chacun de trouver sa façon de ranger, la plus logique et la plus efficace.


Puisque c'est le printemps, on range tout ce qu'on n'utilisera plus jusqu'à l'hiver prochain, dans des housses ou des boîtes, qu'on pourra stocker au-dessus de la garde robe, dans le grenier, dans le fond d'une armoire...

Ce qu'on donne/vend

Ensuite il y a ces choses qu'on possède, qui sont en bon état, mais qu'on ne va peut-être (plus) jamais utiliser. Il existe de nombreux groupes de troc sur Facebook, que ce soit pour les cosmétiques, les livres, les vêtements... mais aussi des sites qui permettent de proposer ses objets à la vente ou au troc, comme Seconde Main, voire de les donner si on veut s'en défaire rapidement en faisant plaisir à quelqu'un. Et puis la saison des brocantes approche également ;)

On peut aussi donner à des associations, comme Emmaüs qui récupère à peu près tout, Oxfam qui dispose également de boutiques de vêtements ou de livres de seconde main. Ou tout simplement penser aux copines ou à la famille, organiser une troc party ou offrir certaines choses qui feront plaisir à l'un ou à l'autre.




En ce qui concerne le don de vêtements dans les urnes de différentes associations bien connues, jetez un œil à ce reportage avant de faire votre choix...

 Reportage Envoyé Spécial sur France 2 : Le business caché du don de vêtements



Ce qu'on met de côté

Il y a une chose que j'ai apprise au fil du temps : c'est que ça fait toujours plaisir de vider des armoires, mais qu'il arrive aussi régulièrement que quelques mois ou quelques années plus tard, on se dise "Mais pourquoi je me suis débarrassé de ça quand je l'avais?
Du coup, je vous conseillerais de mettre certaines choses de côté quelques mois, et de refaire le point après un moment. C'est surtout vrai pour les vêtements, certains outils, certains ustensiles de cuisine spécifiques...
Stockez dans des boîtes et collez la liste de ce qui s'y trouve dessus, dans quelques mois, voire dans un an, il sera toujours temps de décider si vous vous en débarrassez ou si vous le gardez finalement.

Ce qu'on doit jeter

Malheureusement, parfois, il faut jeter. Pensez-y tout de même à deux fois...
  • les vêtements en mauvais état peuvent parfois être réparés ou transformés (un t-shirt deviendra un chiffon à poussière ou servira à monsieur pour s'essuyer les mains quand il tripote sa voiture, un manteau moelleux deviendra un bon plaid pour toutou...)
  • pour les créatifs, Pinterest et les blogs regorgent de tutoriels pour redonner vie à vos vêtements élimés, à vos jouets d'enfance, à des bouchons de bouteilles de vin...
  • certaines denrées alimentaires peuvent être consommées après la date limite de consommation indiquée, ainsi les pâtes, le riz et autres céréales type quinoa et boulghour peuvent être conservés des années, la dlu est seulement une formalité... Certains aliments en conserve ou en bocal sous vide peuvent également être consommés plusieurs mois après la date indiquée
  • pour ce qui n'est vraiment plus récupérable ou utilisable, pensez au tri sélectif lorsque vous les jetez!
La chose à retenir impérativement, c'est que être organisé, c'est être conscient de ce qu'on possède, et ça permet de ne pas sur-consommer et gaspiller, et ça c'est slow et ça peut s'appliquer à tout!

A VOUS : How Slow can you Go?

Exprimez-vous maintenant sur le groupe, dans les commentaires ou sur votre blog/chaîne sur le thème du mois : Nettoyage de printemps

  • Faites-vous régulièrement le tri de ce que vous avez? A quelle fréquence? Comment gérez-vous vos "stocks" pour les choses que vous possédez en grandes quantités?
  • Quelles sont vos astuces pour organiser votre dressing? Comment gérez-vous les stocks de nourriture? Les dates de péremption?
  • Quand avez-vous pris conscience de l'importance de faire tout ça? Ou en aviez-vous déjà conscience?
  • Comment pouvez-vous vous améliorer votre organisation? Dans quel domaine surconsommez-vous encore? 
  • Avez-vous déjà eu un "choc" en listant les choses que vous possédez, en faisant l'inventaire de ce que vous avez? 

Mon défi personnel pour ce mois-ci :
Comme je n'ai pas encore de chez moi et que toutes mes affaires sont dans des caisses, difficile de me préoccuper de ranger ma penderie. Je continue mon pan project pour terminer mes produits cosmétiques entamés, mais mon défi sera de faire le nettoyage dans ma boîte e-mail, car les e-mails stockés inutilement ont une empreinte CO2 qui augment avec le temps! Et ça on n'en parle pas assez d'ailleurs.
Quel est le vôtre?


N'oubliez pas de me laisser l'adresse de vos articles ou vidéos si vous rebondissez sur le sujet, on se retrouve à la fin du mois pour le bilan et la liste de vos contributions :)

Rejoignez le groupe Facebook pour discuter ensemble sur le thème du mois
✪ Abonnez-vous à la newsletter du projet How Slow can you Go?
✪ Tous les articles sur ce projet ici



Vous avez aimé? Abonnez-vous!
Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia Newsletter 
Naviguer par catégories : 
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence

5 commentaires:

  1. Je suis une grosse entasseuse et mon appart n'est pas très grand et envahi de jouets d'enfants, donc je le fais régulièrement : Tous les 6 mois, voir même tous les 3 mois quand je dispose de plus de temps. Si j'ai aucun mal à faire un tri efficace dans mes affaires (au bout de 10 ans de coup de pieds au cul, j'arrive maintenant à mes séparer de mes objets), ce n'est pas le cas pour celles de ma fille (en dehors des vêtements, mais là c'est de la survie, elle avait à peine 1 an que ses placards étaient tous pleins de cartons de fringues trop petites), elle a encore la plupart de ses hochets, ses trucs lumineux et bruyants, faut vraiment que je me fasse violence !

    RépondreSupprimer
  2. Hello! je fais parfois un tri et je donne mes vêtements à Emmaus ou je les mets dans les gros bacs récupérateur. Sinon je pense que je vais faire un vide-dressing là car j'ai beaucoup trop de fringues ;)

    RépondreSupprimer
  3. Très chouette, ce concept de discussion. Tu m'as donné envie de participer.

    Perso, je ne fais pas de gros tri régulièrement car je n'ai jamais assez de choses à trier... Mon principe est plutôt d'acheter au fur et à mesure de mes besoins, et de bien réfléchir avant chaque achat car j'aime l'idée de posséder peu et de garder le contrôle de ma consommation. je déteste l'encombrement, c'est pourquoi je n'ai qu'un flacon de shampooing, un savon, un flacon d'huile végétale, un déo, un dentifrice et un gel d'aloe dans ma sdb.

    Et pour les vêtements, c'est pareil, depuis quelques années, je ne fais du shopping que quand j'ai une liste de pièces à chercher (et fais du repérage sur les site web des enseignes avant, ainsi je ne perd pas patience dans les magasins - mais n'achète jamais sur internet). Et j'applique presque systématiquement la règle "si j'achète un t-shirt, je dois me défaire d'un t-shirt qu'il y a dans mon armoire". Je ne fais plus les soldes car je regrettais les pièces que j'y trouvais dans 99% des cas et préfère maintenant m'acheter une belle pièce de la nouvelle collection au prix plein que 2 pas à ma taille en solde. Au moment de m'en débarrasser, je les propose tout d'abord à ma mère (qui fait la même taille que moi), et ce qu'elle ne prend pas va à la bulle à vêtements.

    Par contre, là où j'ai plus de mal à garder le contrôle, c'est au niveau bouffe. Quand je vais au magasin, j'achète énormément de choses qui me font envie, et une fois à la maison, je les oublie dans l'armoire. Puis, je me force à les manger avant la date limite (ou les mange quelques jours après - je n'en suis pas morte) et m'en dégoute un peu. Tenir un inventaire des biscuits qu'il me reste à la maison quand je suis au magasin pourrait éventuellement diminuer ces petits craquages. J'ai bien dit "éventuellement"... Hahaha, on y croit :P

    RépondreSupprimer
  4. (et je ne savais pas que les mails avaient une influence du le taux de CO2 émis... je supprime les mails inutiles dès leur réception - mais quand même)

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi j'ai vidé mes placards, j'ai retrouvé des trucs insoupçonnés, que je ne portais plus depuis des années, avec des couleurs improbables :p J'ai bien ri ! Bisous. La Brune.

    RépondreSupprimer