23 mars 2016

Projet 333 : expérience et 10 conseils pour une garde-robe capsule

Mi-janvier, je décidais de me lancer dans le challenge Projet 333 après des mois de préparation (au moins 6 mois où je n'ai pas acheté de vêtements, plus de nombreux mois avant où je n'avais acheté que des vêtements de seconde main pour amorcer la transition). Si tu viens d'arriver, voici en quoi consiste le projet 333. En résumé, c'est une technique pour composer capsule ou minimaliste. Et puis pour ceux qui me suivent depuis le temps dans cette aventure, voici mes premiers retours d'expériences, conseils et observations pour vous aider à vous lancer!




1. Pour se lancer, il faut évidemment commencer par un gros tri, tout ce qu'il y a de plus classique : on vide tout, on fait des piles de choses à donner, à vendre, à garder... et on le fait directement sans attendre. Il faut arrêter de s'attacher aux vêtements, d'avoir peur d'en manquer, et jeter un regard objectif sur ses possessions, se défaire ce qu'on n'a pas porté depuis très longtemps, ce qui ne nous va pas, ne s'accorde avec rien...
Est-ce que posséder plein de vêtements te rend plus heureux? Très certainement pas.



2. Il faudra viser intemporels et "passe-partout", dans le sens qui s'accorde avec un maximum de choses, surtout pour les grosses pièces (je pense particulièrement aux manteaux et aux chaussures).

3. On apprend à concevoir chaque pièce dans plein de situations, à accorder nos vêtements d'une manière différente entre eux. Finalement chaque pièce donne plein de possibilités.

4. Mixer des basiques et des pièces originales permet de composer facilement des tenues sans pour autant avoir l'impression d'être habillé de la même manière tous les jours.

5. Pour composer la garde-robe capsule, on met tous ses vêtements de saison sur son lit, on réfléchit s'il n'y a pas de pièces qui font double-emploi, si on couvre toutes les situations. Une pièce, selon la façon de l'associer, peut se prêter à plein de situations : travail, sorties, casual, vie quotidienne, occasions... Le but, c'est de composer une garde-robe où chaque vêtement peut s'associer à plusieurs autres.

6. Les premières saisons, on se cherche, il faut se donner de la marge de manoeuvre. Au début j'ai échangé quelques vêtements que j'avais choisi car finalement je me suis rendu compte que j'avais vraiment du mal à les porter, ou tout simplement parce qu'ils ne collaient pas bien à la saison. Le but n'est pas d'échanger des pièces toutes les semaines car c'est de la triche, le challenge n'a plus aucun sens, mais de se laisser une petite réserve de quelques pièces sur lesquelles on a des hésitations, qu'on peut remplacer par d'autres. Pour éviter les dérives on peut par exemple se limiter dans le temps (les x premières semaines de la saison) ou dans le nombre de pièce qu'on peut échanger.

7. A la fin de la saison, si des pièces n'ont pas été portées, il faut s'en débarrasser.

8. La sélection de la saison passée se range directement dans un carton pour l'année d'après, au fil des années elle sera de mieux en mieux préparée (avec entre temps le remplacement des vêtements qui s'abîment au fil des années évidemment, ouf, tu n'es pas privé de shopping à vie, ça va aller).

9. On construit à chaque nouvelle saison sa garde-robe en tirant les leçons de la saison passée, je vous encourage à noter vos ressentis, vos impressions, pour pouvoir vous relire au moment de passer à la saison suivante.

10. Ca doit rester un jeu, ça peut paraître extrême, mais par mes articles J'ai rien à me mettre je vous ai prouvé qu'avec 33 pièces en 3 mois je n'ai quasiment jamais porté 2x la même tenue, je trouve que mes tenues sont très variées. C'est un petit challenge qu'on se lance pour créer sa garde-robe capsule de manière amusante.
Moi qui achetais des tonnes de vêtements avant, je ne me sens pas frustrée, je n'ai pas de manque, je ne m'ennuie pas de mes tenues, par contre je prends plaisir à constater tout le temps que je gagne à ne pas rester devant ma garde-robe pendant 30 minutes pour choisir finalement une tenue basique par dépit parce que je ne trouve pas ce que je veux porter.
Piocher à tous les coups des vêtements qui nous vont et qu'on va pouvoir à coup sûr assortir, c'est génial! Et je vous assure, sans mensonge ni exagération, que c'est hyper facile à gérer dès qu'on s'y lance et que la transition s'est faite sans problème.


Plus de Projet 333 :



Ma première garde-robe capsule hiver 2015-2016 (avant échanges)



Toutes les tenues du Projet 333

Abonnez-vous au tableau Project 333 - Winter 2015/16 de The Flonicles sur Pinterest.


Tous les articles sur le Projet 333


Un nouvel article les mercredis et vendredis matin

Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?


Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE

Naviguer par catégories :     

MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire