19 février 2017

Gros tri dans mes collants

Aujourd'hui j'ai attaqué le désencombrement d'une partie de mon dressing qui était pénible, bien que rapide. J'ai horreur de passer des collants, mais je porte la plupart du temps une jupe ou une robe, donc je dois en porter des collants, souvent. Donc autant te dire que l'idée de passer plus de 25 paires de collants pour pouvoir les trier ne m'enchantait pas, heureusement ça a été vite et c'est maintenant une bonne chose de faite.



J'ai donc rassemblé tous mes collants pour me défaire de ceux qui ne me vont pas, d'une part ceux qui sont trop serrants, d'autre part ceux qui ne tiennent pas à la taille et descendent quand je les porte. Pour ces derniers, il est possible qu'en les portant je me rende compte que quelques uns sont passés à la trappe mais il me suffira de m'en défaire à ce moment-là. J'ai aussi trouvé deux paires qui étaient vraiment en mauvais état, même pour moi qui ne suis pas hyper regardante sur l'état de mes collants.

J'ai ainsi écarté 16 paires de collants que je ne porterai plus, il m'en reste 14 paires, dont seulement 3 paires de noires opaques classiques, les autres étant des collants fantaisie ou des collants d'hiver très épais. Je vais essayer de survivre avec cela, l'expérience me dira si je porte réellement tous ces collants fantaisie ou s'il y en a dont je peux me défaire encore dans l'avenir, et si 3 paires de collants "tout terrain" seront suffisantes.

Au début je me demandais ce que j'allais faire des collants dont je me sépare, j'avais pensé faire un lot pour rien ou gratuit des collants fantaisie encore en bon état, mais finalement leur nombre s'élevait à... un, donc ils finiront tous de la même façon, je pense que je vais en faire des éponges tawashi, ces éponges faites maison avec des bandes de t-shirts ou de collants, qui sont hyper slow et écologiques puisqu'elles permettent de ne plus acheter d'éponges (jetables et souvent emballées dans du plastique) et de recycler des vêtements qui ne sont plus portables. Quand je m'y mettrai (car cela nécessite un petit outil, qu'on peut fabriquer aussi mais il faut encore que je le fasse) je vous tiendrai au jus! En attendant, vous pouvez en apprendre plus ici.

Voilà, sinon je pense que je vais profiter des vacances de Carnaval ou de Pâques pour faire LE tri géant, profond, extrême, de tout mon dressing (si toi aussi tu es excité comme une puce à cette idée tape dans tes mains!)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire