24 juillet 2017

Jeu de société : Monopoly Deal, la version rapide que tu vas aimer!

Je suis la seule sur terre à aimer le Monopoly? Non sérieusement, les gens détestent tellement ce jeu que ça fait des lustres que je n'y ai pas joué, mais dans mes souvenirs j'aimais bien (d'ailleurs je viens de m'offrir l'édition The Big Bang Theory, j'espère avoir l'occasion d'y jouer quand même). Pour tous ceux qui clament que le Monopoly est bien trop long, il existe une version accélérée qui devrait plaire à beaucoup de monde...




Monopoly Deal est un jeu de cartes inspiré de son célèbre grand frère, mais ici pas de plateau ni de pions ni de dés, et les parties sont hyper rapides (maxi 30 minutes). Le jeu est facile à comprendre, pas de prise de tête.

Le but du jeu est de posséder trois groupes de propriétés (un groupe de propriétés étant par exemple les trois propriétés rouges, les quatre gares, les sociétés d’énergie).

On distribue à chaque joueur 5 cartes, le reste des cartes formant la pioche. Les cartes peuvent être des propriétés ou des cartes Action. A chaque tour, le joueur pioche deux cartes dans le tas du milieu, puis il peut réaliser jusqu’à trois actions.

Une action peut être : placer une carte dans sa banque, placer une propriété ou joueur une carte Action. Les propriétés doivent être déposées devant le joueur, les cartes mises en banque à sa droite.

Seules les cartes qui sont sur la table peuvent être utilisées (sauf les cartes action), c’est pourquoi il faut en déposer sur la table. De plus, le joueur garde maximum 7 cartes en main. Les cartes mises sur la table ne peuvent plus être remises dans sa main. Par contre, une fois sur la table, elles peuvent être réclamées par les autres joueurs grâce à des cartes Action, du coup il faut réussir à doser les risques.

Il y a une part de chance et une part de stratégie pour éviter de se faire chiper les cartes propriétés au mauvais moment ;)

Le jeu peut se jouer à deux, ce qui est plutôt chouette car pas besoin de rassembler toute sa clique pour pouvoir faire une partie.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire