Ça veut dire quoi cosmétique "naturel" et cosmétique "bio" ?

Beaucoup de personnes font l’amalgame entre cosmétique bio et cosmétique naturelle. Le débat étant déjà relativement polémique à la base, ces imprécisions ne font qu'envenimer les choses... Alors il est temps de fixer une bonne fois pour toute ces deux notions afin de savoir de quoi on parle et de pouvoir discuter en utilisant les bons termes 😉


Cosmétique bio

La définition de la cosmétique bio, ce sont des produits fabriqués à partir d’ingrédients naturels dont une partie au moins est issue de l’agriculture biologique (c'est-à-dire qui n’utilise pas de pesticides, d’OGM…) et qui excluent l’utilisation de produits chimiques reconnus comme néfastes pour l’homme et l’environnement (silicones, certains conservateurs comme les parabens, les huiles minérales qui sont des dérivés du pétrole, les parfums de synthèse…) 
Les cosmétiques bio sont labellisés ou certifiés. L’organisme le plus connu est certainement Ecocert. Il est important de se renseigner sur les exigences des différents labels avant de choisir ses produits. Pour être certifié Ecocert par exemple, un produit doit présenter au moins 95 % d’ingrédients naturels (attention, la plupart des cosmétiques sont composés en grande partie d’eau, donc c’est facile !) et entre 10 et 100 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique (donc ça peut représenter très peu des ingrédients), ne pas utiliser d’ingrédients d’origine animale (sauf s’il s’agit de substance fabriquées par les animaux que l’ont peut récolter sans leur nuire comme le miel par exemple), bannir les tests sur les animaux

Astuce : un produit cosmétique bio est certifié par un organisme reconnu. On retrouve sur ce site par exemple la liste des labels bio utilisés en cosmétique. Quand on veut consommer bio, il est important de se renseigner sur les différents engagements pour savoir auxquels on peut se fier.
Attention greenwashing ! Les marques qui veulent se faire passer pour bio ou naturelles sont très inventives quand il s'agit de créer un logo et un nom de certification qui font penser que leur produit a été labellisé par un organisme indépendant !
Mais aussi... Les certifications coûtent cher, c'est pourquoi certaines marques ne peuvent pas se le permettre... alors que leur composition est meilleure que certains produits certifiés. Si tu as le temps et l'envie, le mieux est d'apprendre à décrypter les compositions. Pour ça, tu peux te référer aux ouvrages Adoptez la Slow Cosmétique ou La vérité sur les cosmétiques.

Cosmétique naturelle

A la différence, un cosmétique naturel est plus difficile à définir. En effet, beaucoup de marques jouent sur la tendance du bio et du naturel et affichent en grand un ingrédient actif naturel pour pouvoir apposer le mot naturel sur leur flacon, mais à y regarder plus près, il est peut-être composé de 99% d’ingrédients chimiques. 
Le mieux est de se renseigner sur les valeurs des différentes marques qui sont généralement exposées clairement sur leur site, de discuter avec la marque ou mieux de lire la composition. Encore une fois, il faut garder à l’esprit qu’un produit peut être vanté comme naturel en l’étant à peine vu que le mot "naturel" n'est pas réglementé, et les marques les plus chères ne sont pas toujours toutes blanches (fuyez The Body Shop...).

Astuce : Discute avec le vendeur pour voir s'il connaît vraiment les ingrédients naturels, interroge-le sur les termes de la composition que tu ne connais pas et observe sa réaction. Cherche ensuite ces termes sur Internet pour être vite fixé.e !
Attention greenwashing ! Le terme "naturel" n'est soumis à aucune législation, n'importe qui, même L'Oréal, peut écrire ce mot sur ses flacons ! C'est un terme à la mode qui rassure et fait vendre...
Mais aussi... Évite les produits vendus par de grandes sociétés mais non labellisés : si une société a assez d'argent pour se payer du matraquage publicitaire ou des vendeurs, elle pourrait payer sa certification, donc c'est louche... Si c'est le créateur de la marque qui vient parler de ses produits sur des salons, que la marque est peu distribuée et que le mot "naturel" n'est pas matraqué partout sur ses flacons, ça semble déjà plus fiable.

Parmi les marques « naturelles » on peut citer :
  • Weleda : la plupart des produits sont à base d’ingrédients bio mais seule une gamme est labellisée Biogarantie, ce qui peut vouloir dire que les autres gammes ne respectent pas une des conditions du cahier des charges Ecocert par exemple. Il faut aussi savoir que la certification bio coûte très chère… Malgré tout, Weleda est labellisée Natrue.
  • L’Occitane : la preuve que le prix des cosmétiques n’est pas fonction de leur bonne composition. Ils utilisent des ingrédients bio dans certains produits, s’engagent dans la voie du développement durable, mais ils utilisent encore des silicones et des parabens, ainsi que des sels d’aluminium dans leurs déodorants. Certains de leurs produits sont certifiés bio.
  • Yves Rocher : la marque utilise le greenwashing depuis bien longtemps, avant même que ce terme n'existe. Avec leur slogan "Cosmétique végétale", ils voudraient faire passer leur produits pour naturels, mais ils utilisent tous les ingrédients habituels des marques non-naturelles. Ils ont une gamme certifiées Bio, mais en dehors de ça, c'est du greewashing...

Voilà, ces quelques informations sont importantes à connaître je trouve, surtout avec tous ces produits qui surfent sur la vague du naturel. Reste à choisir votre camp... sauf si vous êtes "chimique"-addicts !

1 commentaire: