Quand j’habitais chez mes parents, j’ai toujours vu ma maman trier le linge avant chaque lessive. Une machine de rouge, une machine de jaune, une machine de blanc, une machine de gris, une machine de vert… Depuis que je suis partie de chez mes parents, pour moi les lessives, ça se divise en 2 catégories :  les linges foncés (noir, gris, brun, bleu foncé), et le reste (qui regroupe le blanc et les couleurs). Au début, pour empêcher les vêtements de décolorer, j’utilisais des lingettes anti-décoloration mais ce n’était pas spécialement hyper efficace et surtout pas franchement écolo.
Pour éviter d’utiliser des produits chimiques et polluants, j’ai adopté de nouveaux gestes, d’une part pour fixer les couleurs, d’autre part pour garder mes vêtements blancs bien blancs. Le tout, naturellement et presque zéro déchet !

Fixer les couleurs sur les vêtements neufs

La première fois, je les lave à la main dans l’évier : je mets une toute petite dose de produit à lessiver (ou de savon, gel douche, shampoing…) avec du vinaigre et du sel, dans de l’eau bien chaude, et je laisse tremper une journée ou une nuit. Important : toujours mettre le produit à lessiver et les autres ingrédients dans l’eau avant d’y mettre le(s) vêtement(s) pour éviter les taches.
De cette manière, si le vêtement déteint fortement, la couleur ne risque pas de dégorger sur les autres pendant la lessive. Le vinaigre et le sel ont un effet fixateur sur les couleurs qui empêcheront également aux vêtements de décolorer les prochaines fois.
Vêtements de couleur qui sèchent

Prendre soin de son linge, c’est éthique, slow, écolo et économique !

Raviver les couleurs lors des lessives

J’ajoute dans ma machine, avant de la remplir, un mélange d’eau froide avec quelques cs de sel et quelques cs de bicarbonate de soude.
Le bicarbonate va raviver les couleurs et les empêcher de ternir, et il a un effet “booster” qui permet d’utiliser moins de produit à lessiver ! Le sel va continuer de fixer les couleurs.
On peut également mettre du vinaigre (1/2 verre) dans sa machine, il permet de se passer d’adoucissant, il assouplit les vêtements et empêche le calcaire de se déposer dans la machine. Une fois les linges secs, ça ne sent plus du tout (mais tu peux toujours ajouter une ou deux gouttes d’HE de lavande tu crains l’odeur).
La bonne nouvelle, c’est que normalement tout le monde a dans les placards de sa cuisine du sel, du bicarbonate de soude et du vinaigre 😀

Tu cherches des recettes de lessive maison ? Va voir chez les copines :


Vêtements qui sèchent à l'air libre

Sécher ses vêtements à l’air libre permet de les conserver en bon état plus longtemps

Blanchir son linge et détacher les blancs

Quand tu laves ton linge clair, tu peux ajouter des cristaux de soude et/ou du percarbonate de soude (à ne pas confondre avec le bicarbonate). Ces ingrédients magiques, qui se trouvent dans les magasins zéro déchet et écologiques, permettent aux vêtements clairs de retrouver leur couleur. Ils ont un pouvoir détachant et dégraissant très fort. Ça en fait donc une super solution pour laver ses serviettes hygiéniques lavables ou ses cotons à démaquiller.

Attention toutefois, ils sont efficaces à 40° ou plus (pas à 30°), et on ne les utilise pas pour laver les linges de couleur ou foncés ! Personnellement, je mets environ 2 cs de chaque dans le fond du tambour avant de mettre mon linge dedans.


Je vous rappelle que prendre soin de ses vêtements (laver moins, mieux, etc.) fait aussi partie des gestes très simples que vous pouvez mettre en plus pour adopter la mode éthique sans dépenser d’argent !

Spread the love