J’ai dû tester plusieurs shampoings solides avec de trouver celui qui me convenait, assez efficace et facile d’utilisation. Celui que j’ai adopté après ces essais, c’est le shampoing solide Lamazuna.

Pourquoi un shampoing solide ?

  • Réduction énorme des déchets, plus de plastique (il est vendu dans une petite boîte en carton, mais si vous l’achetez en foire, en magasin bio, etc. vous pouvez le trouver nu).
  • Ils durent aussi longtemps que deux bouteilles de shampoing 👉 économies.
  • Généralement, ils sont bio, slow, écolo, vegan, artisanaux… On n’est pas prêt de voir L’Oreal sortir ce genre de produits (quoique, ne les mettons pas au défi…), mais bien des sociétés qui se soucient de l’environnement.
  • Très pratique pour voyager en avion, et même pour voyager tout court (fini les bouteilles qui coulent, qui s’ouvrent…).
  • Il prend très peu de place.

Qu’est-ce que j’ai aimé dans ce shampoing solide ?

 
L’utilisation est super aisée, il fond facilement dans la main. Je le fais mousser entre mes paumes puis je masse mon crâne, et recommence si nécessaire.
Il lave les cheveux aussi bien qu’un shampoing classique.
Je le stocke dans une petite boîte de conservation en plastique que je laisse ouverte le temps qu’il sèche, mais on peut aussi le poser sur un porte-savon.
Ce shampoing est 100% naturel, fait à la main en France, vegan, sans sulfate, et certifié Slow Cosmétique. On le trouve entre autres sur le site officiel Slow Cosmétique (12,50 €).
J’ai testé celui pour cheveux normaux, mais il existe tout une gamme (différents types de cheveux, et maintenant différents parfums).

D’autres astuces shampoing zéro déchet et économiques

Un jour, en panne de shampoing solide et à quelques semaines d’un déménagement, j’ai testé d’autres méthodes pour se laver les cheveux sans shampoing du commerce.

La farine de pois chiche : Il suffit de diluer la farine (1 cs pour 1 cs d’eau) et de se frotter le cuir chevelu avec. C’est très bizarre car on a l’impression que ça ne lave pas du tout, pourtant une fois secs mes cheveux étaient aussi beaux que si je les avais lavés au shampoing ! Pour des cheveux au-dessus des épaules, j’ai utilisé 3 cs. La farine de pois chiche se trouve en magasins bio, au rayon bio ou diététique ou végé du supermarché, et parfois en vrac.

Le savon solide : J’utilise du savon solide pour me laver du visage aux pieds, j’ai également fait le test sur mes cheveux. Je m’attendais à avoir de la paille sur la tête, pourtant… là aussi, le test fut concluant puisque mes cheveux en sont sortis lavés et dans leur état habituel (attention cependant, le choix du savon peut changer pas mal de choses).

Shampoing solide OMmade : J’ai participé au crowdfunding de cette créatrice de cosmétiques zéro déchet, bio et vegan qui est de ma région, j’ai donc pu tester son prototype de shampoing solide et je l’ai vraiment trouvé génial à utiliser. Sa boutique officielle est maintenant lancée et le shampoing solide, décliné en plusieurs types, coûte 8 € (prix au moment de la publication de l’article).

Spread the love