Réussir ses projets créatifs

L'article d'aujourd'hui va parler de créativité, un thème que je n'aurais pas spécialement pensé à aborder si Emeline du blog Si j'osais... (dont je suis super fan depuis que je l'ai découvert!) n'avait proposé ce carnaval d'articles sur le thème. Pour toutes les informations, cela se passe sur son billet, mais pour résumer, l'invitation est adressée à toute personne qui a un blog d'écrire sur la créativité, en traitant le sujet à sa manière, et à la date butoir, toutes les participations seront listées dans un article sur son blog.

La créativité et moi


Je pense que j'ai toujours été créative, j'ai toujours eu une imagination débordante (parfois incontrôlable), j'ai mille idées, plein de projets en tête, pourtant parfois on sent que "ça bloque" sans trop savoir pourquoi, ni comment avancer. Il y a quelques années, j'ai décidé que je serais auteure, alors j'ai commencé l'écriture de mon premier roman. Le premier, c'est toujours difficile, non? On (se) découvre, on apprend à composer avec de nouvelles contraintes, à contourner ou sauter des obstacles imprévus. Malgré les millions d'idées qui traversent ma tête, je me suis retrouvée parfois coincée.


Débloquer sa créativité


Réfléchir à ce qui nous a poussé à nous lancer dans un projet à la base peut nous redonner l'envie furieuse de s'y mettre à fond. Parfois, un obstacle nous décourage, et on a envie de tout arrêter, cela peut bloquer le processus créatif. Trop penser aux risques (par exemple : et si ça ne plaît pas, et si je ne trouve pas d'éditeur, et si j'ai fait ça pour rien...) va totalement empêcher de produire quelque chose, c'est sûr. Et si vous n'arrivez pas à revenir sur votre objectif initial, c'est peut-être que vous vous êtes lancé dans un projet qui ne vous convenait pas à la base...

Se comparer peut aussi nous ralentir ou nous bloquer. Pour laisser agir notre côté créatif, il faut avancer à son rythme, à sa manière, naturellement. Dès lors qu'on regarde ailleurs, on risque de douter de notre parti pis, de notre fonctionnement, et de notre production. Du coup, il est important aussi d'assumer son travail, son oeuvre, sa création, et d'y croire. La confiance en soi joue un rôle dans le processus, car si l'on se dénigre on ne peut pas laisser notre esprit créatif jouer et faire le job.

Enfin, étant une personne très intuitive, j'avais tendance à penser que la créativité ne devait jamais se faire brusquer. C'est comme ça que j'ai écrit un livre en plusieurs années. Dès que je n'avais pas spontanément d'idée, je me laissais le temps d'attendre que ça vienne, mais beaucoup trop longtemps. S'il faut respecter son rythme et se donner régulièrement des pauses, il faut aussi provoquer un peu la créativité quand on la met en oeuvre dans un projet (par opposition à la créativité qui intervient dans un cadre purement passe-temps). Quand j'ai commencé à me motiver à me poser devant l'ordinateur pour avancer sur mon roman, je me suis rendu compte qu'en me "forçant" à écrire quelques mots, je me retrouvais à remplir des pages et des pages, j'avais relancé la machine à créer, que je croyais bloquée depuis des semaines, des mois... Finalement, j'ai écrit mon deuxième romans en quelques mois seulement, et j'en suis beaucoup plus satisfaite que de mon premier qui m'a pris des années.

Quelques conseils "activation-créativité" rapides


  • Savoir faire une pause quand c'est nécessaire (quand on se sent vidé, quand on a beaucoup travaillé sur un projet), penser à d'autres choses, les idées viendront d'elles-mêmes
  • Adopter une routine régulière et développer ses incitants
  • Toucher à d'autres domaines pour le fun, sans but, pour entretenir l'esprit créatif
  • Consommer des livres, des films, des séries, des articles... pour ouvrir ses horizons, sauf si cela vous complexe car vous avez tendance à comparer
  • Trouver des activités qui permettent de laisser vagabonder l'esprit librement, comme la méditation, écouter de la musique sans faire autre chose, se promener ou faire un sport qui ne demande pas d'investissement mental
  • Faire du brainstorming, toujours avoir un carnet et un stylo sur soi et écrire la moindre idée, même floue, même incomplète, qui passe, et y revenir plus tard quand on a besoin d'inspiration


Et toi, tu es créatif.ve? Pourquoi? Tu as des astuces? Dans quel(s) domaine(s) cela t'est utile?


PS : c'est encore tout frais (d'hier) mais j'ai décidé de publier mon deuxième roman sur la plateforme 404factory, une plateforme communautaire de la maison d'édition 404 (spécialisée en fantasy, sci-fi, fanfiction, univers geek...). Il est donc possible de lire Big Universe à cet endroit, et de me donner des retours 😙


1 commentaire:

  1. Merciii !! <3 Comment commencer mieux ce carnaval ?! Chouette article, vraiment :) La créativité est en effet bien plus accessible qu'il n'y parait Je prends tous tes conseils ;) J'ai en effet des difficultés à écrire mon roman Belle journée a toi :) et encore merci !

    RépondreSupprimer