Dans ce guide j’explique comment faire le ménage dans toute la maison avec un minimum de produits. En devenant minimaliste, j’ai choisi non seulement de désencombrer mes objets mais aussi de simplifier mes routines et mes habitudes. Quand on parle de ménage écologique et de produits fait-maison, je trouve que les recettes sont souvent trop compliquées sans que ce soit nécessaire.

Voici donc ma manière d’entretenir la maison avec le moins de produits d’entretien possible et en utilisant un maximum d’ingrédients bruts : on utilise ainsi des produits moins polluants, moins nocifs pour la santé, on produit moins de déchets et on réalise de sacrées économies !

Les ingrédients vraiment nécessaires sont peu nombreux. D’ailleurs, on pourrait même se limiter uniquement à du savon tout usage pour simplifier au maximum. Il n’est pas nécessaire de s’équiper en matériel pour la préparation ni d’y passer des heures. Simple et efficace !

Les ingrédients du ménage écolo et minimaliste

Voici ma liste d’ingrédients. J’insiste sur le fait qu’on pourrait se limiter à du savon et du vinaigre si on veut simplifier au maximum. Cependant, ces quelques ingrédients s’avèrent utiles dans la plupart des “recettes”, ils s’achètent facilement en vrac ou en grands conditionnements, et ils sont relativement bon marché. De plus, on les trouve assez facilement : la plupart sont en vente même dans les supermarchés classiques.

  • Savon (savon de Marseille ou similaire), en paillettes ou râpé
  • Vinaigre blanc de cuisine
  • Bicarbonate de soude
  • Cristaux de soude
  • Percarbonate de soude
  • Acide citrique
  • Huiles essentielles (facultatif)

Solution universelle : le produit multiusages

Pour les plus minimalistes, il existe une solution très simple : réaliser un produit multiusages unique, et le diluer en fonction des besoins. On choisit alors la concentration de savon la plus élevée pour le produit de base, et on dilue avec de l’eau lorsqu’on a besoin d’une texture plus liquide.

La base de la plupart des produits est la même : du savon en paillettes dilué dans de l’eau chaude. Seuls les proportions et les ajouts (facultatifs) changent.

Le produit pour nettoyer le sol est généralement plus épais, puisqu’on va en mettre un peu dans un seau d’eau. Pour les toilettes, on préfère une texture gel qui adhère aux parois et qu’on peut ainsi laisser agir. Le produit toutes-surfaces (pour nettoyer les meubles de salle de bain, le plan de travail de la cuisine…) peut être plus ou moins épais selon ce qu’on préfère. Le produit vaisselle sera généralement un peu plus liquide, et le produit à lessiver encore plus liquide.

La recette la plus simple

Voici un exemple de concentration pour un produit de base. Cependant, au gré de tes expérimentations, tu trouveras les proportions qui te conviennent mieux (la viscosité peut aussi changer en fonction du savon utilisé) : pour un produit de base concentré, teste 50 gr de savon mélangé à 500 ml d’eau bouillante.

Il suffit de mélanger pour que les paillettes se dissolvent bien. Le plus important est de bien mélanger lorsque l’eau est très chaude (attention aux brûlures !), avec une cuillère en bois par exemple. Tu peux remuer régulièrement pendant le refroidissement pour un résultat bien homogène.

Une fois le produit refroidi, si la texture n’est pas parfaite (ça arrive de temps en temps), ce n’est pas grave : il faudra juste penser à secouer le produit avant de l’utiliser. C’est de toute façon conseillé car un léger dépôt va toujours avoir lieu.

Avec ce produit de base, tu peux potentiellement nettoyer toute ta maison (et même prendre ta douche, laver tes cheveux et brosser tes dents si tu y aller minimaliste-hardcore, sinon j’ai écrit un article similaire pour simplifier ses gestes beauté/soins/hygiène).

Tu peux éventuellement ajouter 1 cs de bicarbonate du soude (micro-abrasif, dégraissant), 1 cs de vinaigre blanc (dégraissant, anticalcaire, purifiant), 1 cs de cristaux de soude (dégraissant, décrassant), soit les 3, soit 2, soit 1… quand l’eau est encore chaude, et bien remuer.

Tu peux également ajouter des huiles essentielles, toujours quand la préparation est froide ! Certaines sont parfumantes, d’autres sont assainissantes ou ont d’autres propriétés intéressantes (la citronnelle et l’eucalyptus citronné dans l’adoucissant pendant la saison des moustiques par exemple…).

Attention , les huiles essentielles ne sont pas des parfums de synthèse, ce sont des principes actifs : certaines sont irritantes pour la peau, certaines peuvent provoquer des allergies si on y est sujet.te, certaines ne conviennent pas aux femmes enceintes et enfants en bas-âge. Il ne faut pas en avoir peur, mais il faut toujours se référer à un guide pour les choisir. Je t’en propose un en fin d’article que j’utilise depuis des années.

Le bicarbonate de soude est également un produit multiusages, grâce à son pouvoir micro-abrasif : il permet de récurer des taches plus incrustées, mais il vaut mieux faire un test sur une petite surface car il peut occasionner des griffes.

Dans les rubriques suivantes, je détaille les proportions et les ajouts que je de mes produits ciblés. J’ai choisi de réaliser 3 produits prêts à l’emploi à base de savon de Marseille (lessive, vaisselle, et le produit multi-usages qui me sert à nettoyer les surfaces, les toilettes, le sol). Je donne également des astuces ciblées pour l’entretien de la maison, du linge et des objets en général.

Ces recettes peuvent te servir de base pour tes propres expérimentations. Au début, n’hésite pas à noter les proportions et à ajuster jusqu’à trouver la formule parfaite.

Un dernier conseil : récupère les flacons vides lorsque tu termines tes derniers produits achetés plutôt que d’acheter des flacons neufs. Si tes produits sont écologiques, pas besoin de les récurer, les résidus du produit précédent se mélangeront au nouveau produit, ce qui n’est pas gênant puisque l’usage sera le même.

Lessive liquide, adoucissant, détachant et anti-décolorant

Linge qui sèche

Lessive liquide

Pour la lessive liquide, je dilue 50 gr de savon de Marseille dans 1 litre d’eau. Elle est plutôt liquide et n’a pas une texture “gel”. En fonction de la quantité de savon que tu utilises (et du degré de saleté de ton linge), tu devras utiliser un peu plus ou un peu moins de produit pour ta lessive.

J’effectue toutes mes lessives à 40° et je continue d’utilise le dosage d’une lessive du commerce. Avec cette lessive les taches sur le linge du quotidien s’en vont sans problème. Si j’ai du linge particulièrement sale (très gras, taches tenaces…) je détache ou je décrasse (points suivants).

Les proportions de savon et les éventuels additifs varient d’une recette à l’autre, selon ce qu’on a l’habitude d’utiliser par exemple. Tu trouveras ce qui te convient à force de tester. Voici d’autres exemples avec des proportions différentes et éventuels ajouts :

Détachant

Pour les taches dangereuses et tenaces (sang, tomate, gras…), je frotte le plus vite possible les taches avec du savon pur (en pain) ou mon produit multiusages (qui est plus épais et contient plus de savon). Je ne lave pas nécessairement le linge le jour même, mais je laisse le savon sur la tache en attendant. L’idéal est quand même de laver le plus vite possible.

Tu peux aussi laver la tache à la main, en frottant et en rinçant immédiatement. Il faut parfois répéter plusieurs fois mais cela te permet de voir directement si la tache s’efface bien !

Décrassant

Le linge qui est particulièrement sali (essuie-tout, couches, culottes de règles, serviettes hygiéniques, cotons à démaquiller… lavables) a parfois besoin d’un petit traitement décrassant spécial.

Il suffit de leur donner un bain dans une eau bien chaude (au moins 40°) avec 1/2 verre de percarbonate de soude et 1/2 de cristaux de soude (ou 1 verre de l’un des deux), de les laisser tremper au moins une heure en remuant régulièrement (au moins un bon tour de bras au début…).

C’est le genre de linge que je n’essaie pas de détacher parfaitement : vu leur utilisation, si leur apparence n’est pas nickel, ce n’est pas très grave (contrairement aux vêtements). Pour qu’ils soient intactes, il faudrait les nettoyer juste après chaque utilisation, ce qui signifierait une consommation d’eau et d’électricité plus importante.

Cependant, ce bain décrassant permet d’éclaircir les taches mais aussi de débarrasser les vêtements de la couche de glycérine (présente dans la plupart des savons en paillette, dans les adoucissants…) qui s’y est déposée progressivement, réduisant leur absorption.

Le percarbonate et les cristaux de soude peuvent éclaircir le linge (j’en reparle au paragraphe suivant). Si tu as du linge foncé à décrasser (je pense par exemple aux culottes de règles, souvent noires) et que tu veux éviter de ternir leur couleur, je te conseille alors de mettre 1/2 verre de cristaux de soude dans le tambour de la machine (pour une machine complète), sans oublier le lavage à l’eau claire froide juste après les avoir portées.

Vêtements qui sèchent à l'air libre

Fixateur de couleurs

Pour le soin des couleurs, pas besoin de serviettes anti-décoloration ou autres produits fixateurs.

Pour les blancs et couleurs claires qui ont grisé ou jauni, on peut tremper le linge dans un bain d’eau chaude (au moins 40°) avec 1/2 verre de percarbonate de soude et 1/2 verre de cristaux de soude. Certaines recettes de grand mère préconisent aussi d’ajouter un filet de jus de citron à ce bain.

Pour fixer les couleurs des vêtements foncés ou colorés, lors des 2 ou 3 premières lessives, on peut ajouter 1/2 verre de vinage avec 1/2 poignée de sel comme fixateurs. Je te conseille d’ailleurs de laver tes vêtements neufs une première fois à la main avec une noisette de lessive et de laisser tremper une heure : tu verras si le linge décolore et à quel point. Ensuite tu peux bien rincer et retremper dans de l’eau froide avec du vinaigre et du sel.


Lire aussi : Textile, ces vêtements qui nous intoxiquent

Adoucissant

J’utilise du vinaigre ménager pur comme adoucissant : il fixe les couleurs, il assainit, il est anticalcaire et ne coûte presque rien. Certaines personnes préfèrent le diluer dans de l’eau (1/2 – 1/2 ou 1/3 – 2/3) mais je l’utilise pur.

Le vinaigre ne laisse pas d’odeur sur le linge (qui est rincé de toute façon), et seul il se conserve mieux que mélangé à de l’eau. J’ajoute des huiles essentielles pour parfumer un peu les vêtements.

Si tu trouves qu’il manque un côté “adoucissant” à ce produit, tu peux ajouter 2 cuillères de glycérine dans ta bouteille.

Attention , les huiles essentielles ne sont pas des parfums de synthèse, ce sont des principes actifs : certaines sont irritantes pour la peau, certaines peuvent provoquer des allergies si on y est sujet.te, certaines ne conviennent pas aux femmes enceintes et enfants en bas-âge. Il ne faut pas en avoir peur, mais il faut toujours se référer à un guide pour les choisir. Je t’en propose un en fin d’article que j’utilise depuis des années.

Machine à laver

Liquide vaisselle

Pour faire la vaisselle, tu peux choisir la solution savon solide (en pain). Il suffit de le faire mousser avec ton éponge ou ta brosse à vaisselle.

Pour la version liquide, je dilue 50 gr de savon de Marseille dans 800 ml d’eau bouillante. Quand le savon a bien fondu j’ajoute 1 cs de bicarbonate de soude, 1 cs de vinaigre ménager et 1 cs de cristaux de soude. Quand le mélange a refroidi j’ajoute 5 gouttes d’huile essentielle odorante et comestible.

Attention , les huiles essentielles ne sont pas des parfums de synthèse, ce sont des principes actifs : certaines sont irritantes pour la peau, certaines peuvent provoquer des allergies si on y est sujet.te, certaines ne conviennent pas aux femmes enceintes et enfants en bas-âge. Il ne faut pas en avoir peur, mais il faut toujours se référer à un guide pour les choisir. Je t’en propose un en fin d’article que j’utilise depuis des années.

Et le lave-vaisselle ?

Pour l’instant, j’utilise toujours des pastilles prêtes à l’emploi, mais je les choisi sans emballage individuel et tout-en-un (pas besoin d’acheter du sel et du produit de rinçage).

Parfois j’ajoute un verre de vinaigre et/ou je mets du vinaigre pur dans le bac de liquide de rinçage pour redonner de la brillance à ma vaisselle et pour son pouvoir anticalcaire qui est bénéfique à la machine de toute façon.

lave-vaisselle et verres brillants sans calcaire

Nettoyant pour vitres, écrans… et lunettes

Le vinaigre pur fait des merveilles sur les vitres, les écrans… Pour plus de facilité, j’ai récupéré un spray que j’ai bien nettoyé, et je le remplis de vinaigre. Sinon, il suffit d’imbiber un chiffon avec du vinaigre avant de frotter délicatement.

J’utilise le vinaigre aussi pour nettoyer ma taque de cuisson électrique (vitrocéramique, induction…) : après l’avoir nettoyée avec mon produit vaisselle ou multiusages, il reste parfois un léger film. Je passe alors mon éponge humide imbibée de vinaigre sur la surface, ce qui enlève les résidus divers (glycérine, gras…) et la fait briller.

Nettoyage d'une place vitrocéramique

Pour les lunettes, un lavage à l’eau tiède avec du savon (je fais mousser mon savon en pain dans mes mains puis je frotte les verres et la monture avec mes doigts) suivi d’un nettoyage au vinaigre permet de les débarrasser de toute trace grasse. J’en profite pour dire qu’on ne nettoie jamais ses lunettes à sec sous peine de les griffer !

Produit pour décrasser les canalisations

Pour entretenir les canalisations, je verse de l’eau bien chaude où j’ai dilué 1/2 verre de cristaux de soude. Cela va dégraisser les tuyauteries et les débarrasser des déchets organiques qui s’accrochent et de leurs mauvaises odeurs. A répéter une fois par mois environ. J’y pense quand je sens de mauvaises odeurs en provenance de l’une de mes canalisations et j’en profite pour faire l’entretien des autres.

Le mélange bicarbonate de soude et vinaigre fonctionne plutôt bien aussi : tu verses 1/2 verre de bicarbonate de soude dans la canalisation, puis une petite casserole d’un mélange d’eau et de vinaigre à parts égales.

Gel WC et détartrant

Pour détartrer les toilettes, je verse 1/2 verre d’acide citrique et 1/2 verre de bicarbonate de soude : tu vas voir que ça pétille, ça décolle la crasse instantanément ! Après 15 minutes, tu peux frotter. Je verse ce mélange dans mon réservoir de chasse (pour que ça passe sous les rebords), et directement dans la cuvette, quand je remarque que la cuvette commence à s’encrasser.

Le produit multiusages pur peut s’utiliser comme gel WC : plus épais, il adhèrera aux parois, on peut alors le laisser agir un moment. Il n’est pas toujours possible de récupérer les flacons de “canard WC” avec un coude pour en mettre sous les rebords, c’est peut-être le seul flacon dans lequel il faut investir. Quoique tu peux aussi utiliser une éponge lavable ou une brosse pour étendre le produits.

Spray surfaces

Pour nettoyer les surfaces peu salies (tables, meubles…), j’utilise du vinaigre, soit directement de la bouteille, soit en spray avec un peu d’huiles essentielles. Attention, on n’utilise pas le spray avec les huiles essentielles pour nettoyer ses lunettes, les HE ne doivent jamais s’approcher des yeux !

Si ma table est un peu sale j’utilise simplement le produit multiusages.


Lire ensuite :

Fabriquer ses éponges lavables (tawashi) avec de vieilles chaussettes

Recommandation :

J’utilise ce livre depuis une dizaine d’années comme guide de référence pour mon utilisation des huiles essentielles en application soins, santé et beauté. Je n’ai pas de point de comparaison mais je le trouve très complet.

Livre "La bible des huiles essentielles"

Il est disponible sur Amazon*.

(*) En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.
Si tu n’as pas envie de passer par Amazon pour tes achats, tu peux soutenir le blog grâce à une participation consciente et volontaire. Cela me permet de ne pas mettre de publicité sur mon site (et j’espère bientôt de pouvoir arrêter l’affiliation chez Amazon). Plus d’informations ici.

Spread the love