30 août 2016

Ces moments où ça craint d'être blogueur (sponso, bashing, concurrence, trolls...)


1/ Qd une idée d'article te trotte dans la tête depuis un moment, tu hésites à le rédiger parce que tu  n'es pas sûre que ça intéresse quelqu'un ou de ce que tu vas dire puisque ça n'a jamais été fait. Un mois après, une autre blogueuse publie un article très similaire à celui que tu voulais faire et il y a un succès fou.
Variante : tu as programmé un article dont tu es super fière, et 3 jours avant la publication, une blogueuse influente publie un article très similaire et le tien va à coup sûr au mieux passer inaperçue, au pire passer pour une vulgaire copie





2/ Quand ton "partenaire" te harcèle de mail car tu ne publies pas assez vite ou qu'il voudrait que tu changes "quelques" choses à ton article car ton avis trop honnête ne lui plaît pas, quand il va jusqu'à l'intimidation et les menaces. Quand tu reçois un produit merdique dans le cadre d'un partenariat et que tu sais que ça va être la guerre avec la marque.




3/ Quand un anonyme publie un commentaire blessant, a fortiori qui commence par "ne le prends pas mal" ou "c'est juste mon avis mais" et que tu dois t'auto-persuader que c'est pas grave et que ça ne compte pas




4/ Quand tu es super contente de ton dernier article et que personne ne commente ni ne like. 30 vues pour ce que tu considérais comme ton meilleur article ever




5/ Quand tu fais une fausse manipulation ou que tu navigateur plante et que tu perds tout un article quasiment terminé et qui t'a pris 4h de rédaction




6/ Quand on te demande où tu as acheté un truc ou ce que tu as fait la veille et que tu ne peux pas en parler parce que c'est un cadeau sponso ou que tu étais à un événement blogueur, et que tes amis ne savent pas pour ton blog




7/ Quand une marque que tu adores, dont tu prônes les valeurs, que tu représenterais très bien, ne pense pas à toi lors d'une grosse campagne blogueuses et préfère collaborer avec des blogueuses qui ne connaissent rien au produit juste parce qu'elles en ont une plus grosse



Mince, pourquoi je blogue en fait?





Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
0

26 août 2016

Faut-il sourire aux gens?

Il y a quelques temps j’ai vu sur une page Facebook sur la positive attitude un petit conseil qui a résonné en moi. Il y a beaucoup de choses inutiles et à jeter parmi celles qui se partagent sur le réseau, mais de temps en temps il y a des choses plus utiles, et même de chouettes pages. Bref, c’était une de ces images qui se partagent de compte en compte, que les gens publient sur leur mur en y prêtant à moitié attention ou pour le paraître, quelques conseils pour être heureux ou quelque chose du genre (tu vois, ce genre d’images, oui tu sais de quoi je parle). Et l’un des conseils était : Souris aux gens qui tu croises, ils te le rendront et tu auras donné le sourire à deux personnes (encore une fois, quelque chose du genre, je n’ai pas remonté mon fil pour retrouver ladite image).

Alors j’ai décidé depuis lors que j’allais essayer. Je pense surtout au boulot. Depuis que j’ai commencé à travailler, je me suis vite rendu compte que les adultes ne sont pas polis. Combien ne disent pas bonjour, ne te regardent même pas, ou alors te dévisagent ouvertement sans ouvrir la bouche. Après quelques mois, par mimétisme et par dégoût surtout je pense, j’ai fini par devenir comme eux. Détourner le regard, pas d’interactions avec les gens qu’on ne connaît pas, on oublie ses règles de politesse de base, on efface le mot bonjour de son vocabulaire.
Donc j’ai suivi le petit conseil fb, j’ai commencé à sourire aux gens que je croise dans les couloirs au boulot. Et vous savez quoi ? C’était de la vaste blague encore une fois, c’était un conseil débile de plus, je n’arrive pas à faire sourire deux personnes. Par contre, depuis que je souris aux gens que je croise, que j’ai retrouvé ma politesse d’origine, que je suis sortie du moule des zombies du travail, j’arrive au moins à faire sourire une personne : moi. Je croise quelqu’un, je le dépasse, il ne répond pas à mon sourire, mais une fois que nos chemins ont fini de se croiser, moi je continue de sourire. Et ça, c’est déjà pas mal non d’arriver à se faire sourire soi-même ?

Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
EnregistrerEnregistrer
4

24 août 2016

10 gestes ultra-slow en cuisine

Voici quelques petits gestes faciles à appliquer au quotidien pour gaspiller moins et économiser en cuisine! A venir prochainement : les gestes ultra slow au travail et les gestes ultra slow le matin dans la salle de bain.
Si vous avez d'autres astuces à nous donner n'hésitez pas à laisser un commentaire!

Source photo


1. Préparer ses repas maison

Pas de secret, dans tous les domaines, plus on achète ses produits bruts, moins ils ont subi de transformations et autres traitements nocifs. On préfère donc consacrer un moment sur son weekend par exemple pour préparer les repas de la semaine, préparer des portions à congeler, etc.
On sait exactement ce qu'il y a dans nos repas, on évite les additifs inutiles, on garde un maximum de nutriments, on évite le surplus de sel ou de sucre...
Fuyez au maximum les produits prêts à manger (que ce soit les bonbons/gâteaux/biscuits, les apéritifs, les plats complets préparés...) au profit du fait-maison.
En plus en préparant soi-même on gère aussi les déchets de façon écologique.

2. Cuisiner les restes

Un petit tour régulier dans le frigo pour voir ce qui traîne et qui ne va plus durer longtemps, ce sont les restes. On a acheté un poivron en trop, il reste deux oeufs, un morceau de fromage... On devient créatif, pas besoin de suivre des recettes à la lettre, on apprend à cuisiner ces restes en temps et en heure pour être sûr de ne pas devoir jeter.
Je donne régulièrement des idées sur mon blog Menu Quotidien concernant la cuisine de restes.

3. Non au papier 

On oublie le papier essuie-tout, les serviettes en papier... On s'équipe de carrés éponges ou de microfibres, n'importe quoi de lavable, pour remplacer l'essuie-tout, et de jolies serviettes en tissu pour se frotter la bouche (oui, même quand on reçoit).

4. Non au plastique

On évite au maximum les ustensiles en plastique, mais surtout on évite encore plus radicalement les plastiques jetables, on essaie d'acheter ses fruits dans des sachets en papier ou mieux en tissu, on privilégie le vrac ou les aliments vendus dans des contenants réutilisables, on évite le concombre ou les bananes emballés dans du plastique...

5. Ne pas laisser traîner la vaisselle sale

Faire la vaisselle régulièrement permet d'avoir moins de pièces de vaisselle, moins de choses à ranger, moins de perte de temps... contre quelques minutes de vaisselle tous les deux jours (ou tous les jours pour une famille avec enfants), on privilégie la vaisselle à la main et on garde le lave-vaisselle pour les grands repas qui remplissent un lave-vaisselle à eux seuls.

6. Utiliser un produits vaisselle écologique ou fait maison

Parce qu'il restera toujours des résidus invisibles sur la vaisselle qu'on utilise ensuite pour manger et qui est en contact avec notre bouche et nos aliments...

7. Adopter le tawashi au lieu de l'éponge

Ce substitut d'éponge se fabrique à partir de t-shirts dépassés, de chaussettes orphelines, de collants filés..., il est lavable en machine et c'est LA solution zéro déchet : pas d'emballage plastique d'éponges, pas d'éponge jetable, recyclage de vêtements usagés. On trouve de nombreux tutoriels sur Internet.

8. Gérer ses rations alimentaires

Ne pas stocker de nourriture comme si on allait affronter un guerre, préférer aller régulièrement faire les courses et acheter des produits frais plutôt que d'acheter trop et de devoir jeter. Si vous possédez un grand congélateur, vérifiez régulièrement vos stocks et congelez ce qui risque d'être dépassé (tel quel ou cuisiné selon le type d'aliment), quasiment tout se congèle.

9. Oublier le préchauffage

Mettez vos plats au four directement et retirez quelques minutes au temps de cuisson pour rentabiliser tout le temps de chauffe de votre four.

10. Rentabiliser l'utilisation du four

Quand vous préparez un plat au four, profitez-en pour préparer un gâteau ou autre si vous comptiez en faire un, griller votre pain, préparer un autre plat au four à l'avance, etc. Profitez de la chaleur passive du four éteint pour réchauffer doucement quelque chose.

Mais encore : limiter la consommation de viande, acheter local au maximum, acheter du bio, cultiver dans son jardin, tenter le vrac...



Naviguer par catégories :     

MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
1

20 août 2016

4 nuances de mode éthique

On entend souvent dire "l'écologie c'est cher, les cosmétiques bio c'est une ruine, la mode éthique c'est pour les riches...", aujourd'hui je te propose 4 façons de t'habiller slow et éthique, de la plus facile et celle qui demande le plus d'investissement. Ainsi tu verras que avec peu de moyens on peut déjà s'investir!

Source image


NIVEAU 1 : ACHETER MOINS


La surconsommation est l'ennemie de l'écologie et de la slow attitude. Dans notre société actuelle c'est normal d'aller faire du shopping toutes les semaines et d'acheter beaucoup de vêtements pas chers. Si ton budget et tes possibilités ne te permettent vraiment pas de t'habiller ailleurs que dans le circuit de la fast-fashion, tu peux déjà beaucoup améliorer tes habitudes en achetant moins. Pas besoin d'acheter de nouveaux t-shirts toutes les semaines, n'achète que quand tu en as vraiment besoin. Tu feras en plus des économies et petit à petit tu pourras investir ton argent soit dans de meilleurs vêtements, soit dans d'autres choses qui te font plaisir (voyages, matos, sorties, sport...)
Le shopping ne doit plus être un loisir mais un acte qu'on réalise lorsqu'on a un besoin.

NIVEAU 2 : ACHETER DE QUALITE


Sans aller jusqu'aux marques éthiques peu accessibles, je l'avoue moi-même, il suffit de changer ses habitudes. Après quelques temps à diminuer tes achats, tu pourras investir ton argent entre autres dans des vêtements de meilleure qualité. Ca ne veut pas dire acheter des marques très chères, pas toujours de meilleure qualité, mais des marques qui durent, dont les vêtements sont bien coupés. Ma référence personnelle c'est Esprit, ou encore Camaïeu, c'est un peu plus cher que H&M et co mais je sais que leurs vêtements durent longtemps et qu'ils sont vraiment bien coupés pour ma morphologie. 
Pour les chaussures, qui s'usent plus vite, c'est encore mieux d'investir dans des marques de qualité.
De plus, quand on paie un peu plus cher, on choisit mieux, on réfléchit à chaque achat et ça dure plus longtemps dans notre garde-robe.

NIVEAU 3 : LES CIRCUITS ALTERNATIFS


Cela demande de modifier complètements ses comportements d'achat et parfois d'aller un peu plus loin et de chercher de nouvelles boutiques, mais on fait un énorme pas vers la mode slow et éthique!
Il s'agit des achats de seconde main (boutiques de friperies et dépôts-ventes, brocantes, vide-dressings, groupes de ventes et de trocs sur Facebook, sites spécialisés, eBay...) Les achats de seconde main sont éthiques car ils n'engendrent pas de déchets, ils permettent d'éviter le gaspillage, ils n'enrichissent pas les compagnies peu scrupuleuses... et ça t'évite d'avoir les mêmes vêtements que tout le monde en plus (surtout que le rétro est super tendance!)
Pense aussi aux échanges avec tes potes, aux prêts entre amis, mais aussi aux boutiques qui louent des vêtements (surtout pour les occasions spéciales et les vêtements que tu ne porteras qu'une fois dans ta vie...)

NIVEAU 4 : LES MARQUES ETHIQUES


Elles se multiplient, surtout sur le net, certaines marques aussi sont éthiques sans le clamer (Jonak par exemple qui n'est pas une marque étiquetée éthique mais qui fabrique en Europe et travaille de manière éthique, d'ailleurs je trouve cette marque relativement accessible et j'adore leurs modèles), cela demande plus d'investissement, c'est moins facile.
Les marques éthiques proposent généralement un style assez similaire qui ne plaît pas à tout le monde, assez bobo il faut l'avouer, des coupes droites, moi je m'y retrouve assez peu, quand je trouve une pièce qui me plaît dans une collection c'est un événement.
Elles sont assez chères également, il faut donc vraiment avoir un coup de coeur pour investir dans une pièce.
De plus il existe plein d'éthiques différentes, difficile de savoir exactement dans quoi on veut investir : matières bio non traitées, vêtements vegan, pièces fabriquées localement, commerce équitable...
Le gros plus, c'est que généralement ces marques sont engagées au minimum dans le commerce équitable et qu'on ne soutient donc pas les sweat-shops, la traite des enfants, l'exploitation des populations pauvres...
Tu l'as peut-être compris, je n'ai pas encore atteint le niveau 4 à ce jour ;)



Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
EnregistrerEnregistrer
0

16 août 2016

8 astuces à connaître pour les noobs à Pokémon Go

Je ne vais pas faire un blog sur le jeu Pokemon Go, ne fuis pas si tu ne joues pas, mais pour ceux qui jouent j'avais envie de compiler ici toutes les astuces utiles pour jouer, que j'ai effectivement pu constater en jouant. Il faut noter qu'il y a énormément d'articles et de vidéos qui circulent à propos du jeu mais comme il est très récent, tout ne se vérifie pas et tout n'est pas vrai, il y a beaucoup de suppositions. Toutes les astuces que je donne ici sont des astuces que j'utilise et qui sont fondées d'après mon expérience.

Crédit photo : Tam-Tam Mons


1 - Récolter des Pokecoins

Ces pièces permettent d'acheter des objets dans la boutique Pokémon Go (des boules, des incubateurs, de l'espace de stockage...) qui ne sont pas nécessaires mais peuvent être des petits plus. On peut les acheter avec de l'argent, mais on peut aussi gagner des Pokecoins chaque jour gratuitement. Pour ça il suffit de placer un de ses Pokémon dans une arène et de récupérer les pièces en allant sur le profil joueur, en cliquant sur le symbole Pokecoins (la pièce avec le profil de Pikachu), et en haut à droite cliquer sur le symbole de bouclier avec le chiffre 1.
On peut placer plusieurs Pokémon dans plusieurs arènes différentes, quand vous récupérez les pièces (10 par Pokémon + 500 poussières) c'est multiplié par le nombre de vos Pokémon qui ont été assignés à une arène et qui y sont encore à ce moment-là (dans une grande ville où il y a beaucoup de joueurs et où les arènes sont fort éloignées par exemple c'est difficile d'aller assez vite pour en récolter plusieurs à la fois, sauf si on joue très tard ou très tôt...)
On peut récupérer des pièces toutes les 21h.

2 - Tout attraper, même les "pas intéressants"

Au début on a tendance à laisser tomber les Roucool, Rattata... parce qu'on en a plein. Tant que vous avez assez de Pokeballs (si vous n'en avez plus des masses gardez-les au cas où vous croiseriez un Pokémon rare!) continuez à les attraper, cela vous donne de la poussière qui permet de booster les Pokémon plus tard, mais vous aurez aussi besoin de ces Pokémon banals pour faire des évolutions et gagner de l'expérience facilement (une évolution, d'un Pokémon banal à 10 PC ou d'un Pokémon rare à 750 PC vous rapporte quand même toujours 500 points d'XP)

3 - Evolutions et patience

La tentation est grande de faire évoluer ses Pokémon dès le début pour en avoir de nouveaux dans le Pokédex. Cependant pour avoir les meilleurs Pokémon possible il est conseillé des les faire évoluer à partir du niveau 20 ou plus, ça peut paraître loin mais on y arrive vite si on joue un peu tous les jours (je suis au niveau 23 en ayant commencé à la sortie du jeu et en ayant un boulot à plein temps et des activités en dehors, donc je suis loin d'être H24 sur le jeu, en plus à quoi bon se dépêcher d'obtenir tous les Pokémon rapidement s'ils sont faibles?). Plus le niveau est élevé, plus on attrape des Pokémon avec beaucoup de PC (points de combat) et plus les évolutions sont importantes aussi. Le même conseil s'applique aux oeufs à faire incuber, il vaut mieux garder les gros (5 et surtout 10km) le plus tard possible pour obtenir de gros Pokémon rares avec déjà beaucoup de PC.
Par contre vous pouvez faire évoluer vos Pokémon classiques (Roucool, Rattata, Piafabec...) régulièrement et dès le début pour gagner en expérience vu qu'on en trouve à la pelle.

4 - Gagner rapidement de l'expérience avec les oeufs chance

Les oeufs chance permettent de multiplier toute l'expérience acquise par 2 pendant 30 minutes. Pour gagner un maximum de points d'expérience (XP) :

  • gardez beaucoup de Pokémon à évoluer en réserve, et faites les évoluer pendant l'oeuf chance
  • mettez-vous à un endroit où il y a plusieurs Pokestops
  • mettez des leurres
  • mettez un encens
  • attrapez tous les Pokémon et faites tourner les Pokestops

5 - Beaucoup de chasseurs = beaucoup de Pokémon rares

Cette théorie-ci est contredite par certains, de ma propre expérience ça semble se réaliser mais je ne peux pas l'affirmer à 100%, donc je vous laisse expérimenter... Il semblerait que plus il y a de joueurs de Pokémon Go dans les parages et plus les Pokémon qui apparaissent sont intéressants. Ainsi il serait plus intéressant de se rassembler à plusieurs, même quand on utilise les leurres, et en faire profiter tout le monde, pour en échange pouvoir capturer des Pokémon intéressants.

6 - Trouver les Pokémon rares

Nous sommes tous en deuil après la perte de Pokévision. Il existe d'autres applications qui permettent de trouver les Pokémon rares, elles sont collaboratives, c'est-à-dire que les joueurs notent où ils ont repéré tel Pokémon, mais cela comporte ses limites car il faut que tout le monde joue le jeu, que le Pokémon soit déclaré tout de suite (le Pokémon reste 30 minutes), que certains ne s'amusent pas à annoncer des fake... Pour l'instant je n'en ai pas trouvé d'assez fiables par contre si vous en connaissez je serais ravie de les découvrir :)
Il faut savoir qu'il y a des points d'apparition (spawn) des Pokémon, dans une même ville ils vont toujours apparaître à certains points précis, et ça change toutes les 30 minutes (il peut y avoir 30 minutes vides entre deux Pokémon), il faut donc essayer de repérer ces points d'apparition. Cela permet de savoir où chercher quand un Pokémon apparaît dans le radar du jeu.

7 - Faire éclore les oeufs en roulant

Profitez des petits trajets en voiture et agglomération pour lancer l'application, ça permet de prendre quelques dizaines à quelques centaines de mètres (surtout s'il s'agit de votre trajet quotidien pour le boulot ou les cours), attention cependant ne jouez jamais pendant que vous êtes au volant (même à un feu rouge, c'est interdit par le code de la route), lancez le jeu et déposez votre téléphone quelque part. Attention cependant depuis la dernière mise à jour un message apparaît pour vous demander si vous êtes bien passager, je ne sais pas si ça empêche d'accumuler de la distance pour les oeufs.
L'idéal quand on en a l'occasion est d'ouvrir l'application quand on fait des trajets en bus ou en métro, surtout à l'heure de pointe.
Information apprise récemment, les mètres parcourus ne sont pas comptés en temps réel mais à intervalles, donc parfois quand on fait des ronds (quand on fait son jogging dans un parc par exemple) les distances ne sont pas calculées réellement, de même c'est calculé à vol d'oiseau et pas en suivant les routes.

8 - Calculateur d'évolution des Pokémon

Pour savoir si le Pokémon qu'on a capturé donnera une évolution forte ou pas, avec une approximation du CP après évolution.



Naviguer par catégories :      MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
1

14 août 2016

Peut-on VRAIMENT attirer la chance? (Loi de l'attraction)

J'ai une amie qui est convaincue à 1000% que la loi de l'attraction est une réalité prouvée, elle y croit à fond, elle essaie toujours de m'en convaincre, mais moi je suis plutôt sceptico-sceptique de nature donc ça me semble trop gros. En quelques mots, la loi de l'attraction dit qu'il suffit de se convaincre qu'on va être heureux, riche ou autre pour que ça se réalise (les adeptes diront que c'est plus complexe que ça mais les articles et vidéos qui sont censés vulgariser le sujet le présentent comme ça, tout comme mon amie), certains vont jusqu'à dire qu'il suffit de penser très fort à une BMW, de placer des photos de BMW dans sa maison, etc. pour en avoir une.

Source photo


Il y a une dizaine de jours j'ai réalisé que je m'enfonçais de plus en plus vers un état dépressif, je ne voyais que le négatif en tout, je me fixais sur ce qui n'était pas parfait (je suis sceptique et perfectionniste à l'excès), bref rien n'allait dans ma vie et surtout dans ma tête. Et un jour j'ai eu le déclic, il fallait que j'arrête de me laisser sombrer dans ce tourment de négativité, il fallait que je me fixe sur le positif, que j'apprenne à mon esprit à fonctionner autrement et à voir la vie en rose, parce que YOLO.

Je dois dire que depuis une dizaine de jours j'y arrive pas mal, j'espère ne pas rechuter mais après avoir presque touché le fond j'ai réussi à rebondir et à remonter à la surface.

C'est quoi le rapport avec l'attraction de la chance? C'est juste que ce n'est pas en pensant très fort à ce qu'on désire qu'on l'obtient, mais bien qu'à partir du moment où on décide et où on arrive à se focaliser sur le positif, les choses négatives qu'on croise au quotidien prennent beaucoup moins d'ampleur et passent au second plan, du coup notre esprit fait le tri, les oublie, et c'est comme si tout allait bien. On traverse donc les mêmes journées, mais avec un esprit morose ou un esprit joyeux elles sont perçues de manière complètement différentes.

La conclusion c'est : focalisez-vous sur le positif, vous vous sentirez chanceux. On n'attire pas la chance, on se focalise juste plus ou moins dessus.

Une petite astuce qui fonctionne bien que j'avais donné dans une de mes dernières vidéos, c'est de noter tout ce qu'il y a de positif dans sa vie, que ce soit des réalisations personnelles ou des coups de chance, si vous êtes du genre à vous dévaloriser demandez de l'aide à vos proches bienveillants.
Aussi, relativisez, entourez-vous de gens positifs et bienveillants, lisez des livres positifs, regardez les vidéos de Laetitia ou quelqu'un d'autre qui vous met la pêche, ne se plains jamais et est toujours souriant, souriez aux gens que vous croisez, faites de petits gestes gratuits, faites du sports, défoulez-vous de manière constructive, essayez d'améliorer les choses au boulot au lieu de vous plaindre sur l'inefficacité des procédures, découvrez de nouvelles choses régulièrement, ne restez pas sur vos acquis, émerveillez-vous, ne faites rien aux dépens des gens, même ceux que vous n'aimez pas, ne vous comparez pas aux autres, sur quelque point que ce soit, réjouissez-vous de chaque bon moment que vous passez, de chaque bonne chose que vous mangez, de chaque fou-rire.




Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrer
1

12 août 2016

DIY : Top à encolure imitation laçage avec un t-shirt classique

A force de regarder plein de tutoriels sur Youtube, j'ai fini par faire quelques tentatives. Rien de bien compliqué car je ne couds pas, j'ai utilisé de la colle à tissu pour réaliser ce top!

Pour réaliser ce chouette top avec une encolure originale, on part d'un t-shirt avec un col classique, couvrant la poitrine et la gorge. 

Il faut d'abord découper un triangle sous le col (on garde donc le col) de la largeur et de la profondeur désirée. On découpe un triangle bien net car on va réutiliser le morceau de tissu ainsi récupéré.

Dans ce triangle, on va découper des lanières qui feront office de pseudo-laçage. On va juste utiliser de la colle à tissu pour les coller, un petit point aux extrémités, qu'on laisse sécher une nuit, et tadam! Un super top "tout neuf" pour sortir :)

Quand vous avez l'impression de ne plus rien avoir à mettre, n'hésitez pas à upcycler vos vêtements dont vous vous êtes lassés au lieu d'acheter!



Plus d'idées de DIY faciles :



Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
EnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
1