Avant même de décider de devenir minimaliste (<= mon histoire juste là), j’avais commencé à me pencher sur l’intérêt des différents gestes beauté que je pensais devoir faire. Le déclic, je l’ai eu grâce au livre “Adoptez la Slow Cosmétique”*. Entre temps, j’ai poussé la réflexion encore plus loin, puisque j’ai adopté une routine beauté plus slow, minimaliste, épurée et simplifiée que ce qui y est proposé.


Sommaire


“Les gestes absolument nécessaires de ta routine beauté” loin d’être minimalistes

Depuis qu’on a l’âge de s’y intéresser, on se retrouve abreuvées de conseils. Les magazines, les copines, la télé… y vont de bon cœur avec leurs injonctions. Il faut faire un masque pour réguler sa peau, il faut faire un gommage deux fois par semaine, il faut mettre de la crème hydratante partout, de la crème spéciale pour le contour des yeux, de la crème spéciale joue, spéciale menton, spéciale mâchoire, spéciale front…

En fin de compte, on se retrouve à effectuer des gestes parce qu’on pense qu’il faut faire comme ça pour ne pas souffrir d’une peau atrocement immonde. Quand je donne mon atelier Désencombrement du mental (bientôt disponible en ligne), j’insiste toujours sur ce point : quand tu penses “il faut” ou “je dois”, tente de remplacer par “je veux” ou “j’ai besoin”, et si ça sonne faux dans ta tête, c’est qu’il s’agit d’une injonction extérieure.

C’est la même chose ici, nous faisons généralement tous ces gestes sans réfléchir ni savoir pourquoi nous les faisons. Mais ça, c’était avant !

De quoi ma peau et mes cheveux ont-ils besoin ?

Bah oui, sans l’expertise de l’équipe marketing d’un grand groupe cosmétique, comment savoir à quelle fréquence utiliser des soins ?

C’est pourtant simple, il suffit d’écouter sa peau ! Observer ses réactions, ressentir ses besoins, se reconnecter à son corps. Première tâche : TOUT arrêter pendant un mois. Tu te contentes du strict minimum : te laver et laver tes cheveux, le moins souvent possible, avec un shampoing neutre. Après un mois, tu te rendras bien compte des réactions de ta peau. En l’épargnant pendant tout ce temps, tu risques même de découvrir que la nature est bien faite, et que ta peau vit sa vie toute seule sans problème !

Après avoir fait ce test, ne retombe pas dans tes anciennes habitudes. Espace au maximum les “gestes beauté”, attends que ta peau ou tes cheveux te réclament de l’attention pour faire quoi que ce soit. Au début, ça peut être perturbant, mais rapidement, ça deviendra évident.

Les fausses promesses du marketing de la beauté

Les produits cosmétiques conventionnels que l’on utilise, quand on ne se penche pas trop sur la question, n’apportent rien à notre peau. “Hydrater”, “nourrir”, oubliez ces termes même s’ils pleuvent dans les publicités et les descriptions de produits.

Les produits classiques sont juste bourrés de pétrole (des silicones par exemple), qui se déposent sur la peau pour créer une jolie impression de santé, de vitalité… alors qu’ils ne font qu’étouffer la peau (qui a besoin de plus en plus de soins, un joli cercle vicieux tout bénèf’ pour les vendeurs).


Besoin d’aide pour désencombrer ?


Remplacer ses produits actuels

Pour simplifier sa routine beauté, rien de tel que de commencer par diminuer le nombre de produits qu’on possède ! Mêmes principes que d’habitude : on vire tout ce qu’on n’utilise pas ou plus, ce qu’on n’aime pas, ce qui ne nous sert pas, ce qu’on a en double.

Lire aussi : désencombrer sa trousse beauté et recycler les produits inutilisés

Ensuite, on adopte le principe des produits multi-usages, et mieux encore, on vise des produits zéro déchet, durables et éthiques.

Minimalisme : 5 produits cosmétiques/hygiène dont tu n'as pas besoin

Échanger ses produits cosmétiques

Il ne s’agit là que d’exemples, mais je pense que ce sont le 5 types de produits inutiles que tout le monde a dans sa salle de bain.

Gommage

On fait une croix sur les gommages en tube au profit, par exemple, d’un accessoire qui durera à vie, comme une brosse de massage, ou tout simplement… une serviette (oui, ce truc que tu utilises tous les jours pour t’essuyer…) : il suffit de frotter doucement ta peau avec pour exfolier. Même chose avec un gant de toilette. Tu peux aussi exfolier ta peau avec des matières telles que le marc de café, le sucre (dans de l’huile) ou l’argile. Toutes ces astuces fonctionnent sur le corps et le visage (et le cuir chevelu, et les zones que tu épiles…).

Crème hydratante pour les fesses, les mains, les pieds, le troisième orteil…

Les produits spécifiques à une zone sont toujours une manière de te faire dépenser plus d’argent et de créer des besoins. Quand tu utilises un produit naturel neutre, tu peux l’appliquer partout.

Savon intime (et toute la panoplie qui va avec, comme le déodorant pour shnek)

J’ai vu les savons intimes apparaître sur le marché quand j’étais ado. Avant ça, on utilisait le même gel douche ou savon pour le corps entier. Mais Mr Marketing a trouvé une nouvelle manière de voler l’argent des femmes. Au lieu d’acheter un savon magique censé t’éviter les mycoses, les démangeaisons, les odeurs… arrête d’utiliser des gels douches hyper agressifs, retourne au savon solide saponifié à froid, et lis mes conseils pour une hygiène intime au naturel.

Est-il nécessaire de préciser que ton intimité n’a pas besoin d’être parfumée ou désodorisée ?

Gel lavant pour le visage

Même constant que précédemment : le gel douche est trop agressif pour notre visage, trop parfumé, trop asséchant… On adopte donc le savon solide qui lave le corps du front aux orteils (voire même les cheveux), pas besoin d’une multitude de produits nettoyants.

Mousse à raser

Parce qu’il suffit de faire mousser ton savon, et parce que si tu te bats avec les poils incarnés deux semaines par mois pour répondre aux exigences des pubs de cire à épiler, peut-être qu’il est temps de choisir une solution plus douce comme la tondeuse.

Tu trouveras moult choix de savons saponifiés à froid et doux sur la boutique Slow Cosmétique par exemple.


Lire aussi : 10 preuves que tu as trop de cosmétiques


Deux ingrédients magiques à avoir chez soi, qui peuvent remplacer 90 % de tes produits actuels :

L’huile de coco, qui remplace : démaquillant, bain de bouche, dentifrice, masque nourrissant, sérum cheveux, masque cheveux, baume à lèvres, baume nourrissant zones sèches, crème cuticules, sérum cils, crème nourrissante (aussi dite “hydratante”), soin tatouage, déodorant, contour des yeux, huile de massage, lubrifiant… Une autre huile végétale fait également l’affaire !

Lire aussi : 5 huiles végétales testées

L’argile (blanche, elle est plus douce que l’argile verte), qui remplace : masque peau grasse, gommage doux, savon, dentifrice, cataplasme anti-boutons, cataplasmes divers, lait pour le bain, shampoing sec, talc, déodorant, shampoing…

Mon armoire à cosmétiques minimaliste aujourd’hui

Je vous l’ai montrée dans mon article sur ma manière de ranger mes cosmétiques, entre temps elle s’est encore simplifiée d’ailleurs. Sur Instagram, je vous ai aussi montré ma trousse à maquillage minimaliste.

J’utilise :

  • du savon solide (écologique, économique, simple et facile)
  • de l’argile (dans un pot à épices recyclé = masque pour le visage ou shampoing sec, dans un pot plat = dentifrice)
  • de l’huile de coco (pour me démaquiller, pour nourrir ma peau, pour nourrir mes cheveux)
  • du parfum : j’en ai encore plusieurs flacons de ma vie d’avant, mais quand ils seront tous vides, je n’en aurai plus qu’un
  • un déodorant solide
  • de l’huile végétale, pure, achetée au rayon cuisine (généralement moins chère que de l’huile marketée “beauté” !)
  • un sérum pour les cheveux, que je possède depuis au moins 3 ans… je l’aime beaucoup, je l’utilise uniquement quand j’en ai besoin
  • de l’eau de bleuet (j’ai réintroduit l’hydrolat dans ma routine beauté car j’avais les yeux irrités, avant je les nettoyais à l’eau du robinet)
  • mes huiles essentielles (certaines ne seront pas remplacées une fois terminées)
  • mes lingettes démaquillantes en tissu, lavables, qui me servent au quotidien pour nettoyer mon visage à l’eau (et pourtant, je vis dans une région où l’eau est calcaire)
Armoire de salle de bain minimaliste

Quelles sont les règles de la routine beauté minimaliste ?

La bonne fréquence d’utilisation ?

Il n’y en a aucune ! Ton corps ne dispose pas d’une montre ou d’un calendrier, il n’exige pas que tous les x jours tu fasses un masque, ou que tous les jours à telle heure tu t’enduises de crème.

Les nouvelles “règles” sont : j’applique un produit pour résoudre un problème ou répondre à un besoin que j’observe. Pour donner un exemple concret : je sens que ma peau tiraille, alors je vais l’hydrater ou faire un masque nourrissant; je trouve que ma peau luit, je vais faire un masque à l’argile. Ce n’est donc pas grave si tu ne fais pas un masque chaque weekend, ou si tu ne mets pas de crème hydratante (qui n’en a que le nom, puisque la peau s’hydrate de l’intérieur) tous les jours, car tu n’en as probablement pas besoin !

A toi !

Ecoute ton corps, écoute tes besoins et envies, fais une pause et analyse.

Qu’est-ce que je dois acheter ?

Suis la règle habituelle en matière de minimalisme : achète quand tu éprouves un besoin (pas un “besoin d’acheter hein !), que tu constates un manque. N’achète rien qui n’est pas sur ta liste, n’écoute pas les besoins créés par la publicité et les promesses des marques.

La seule vraie règle…

Quand on dit que la beauté passe aussi par l’intérieur, on ne ment pas ! Elle passe même essentiellement par là. Manque de sommeil, d’hydratation, de mouvement, mauvaise alimentation… s’affichent sur notre peau !

Pense à prendre l’air, à bouger (pas besoin de faire un marathon, un peu de marche au grand air, du stretching, du yoga… c’est bien aussi), à manger équilibré en boudant les produits industriels au maximum et à boire assez d’eau. Tu peux aussi te faire des massages pour activer la circulation… et parce que ça fait du bien au moral de s’occuper de soi !

Les bénéfices d’une routine beauté simplifiée

Tu y gagneras :

  • de l’argent, car tu n’achèteras plus de produits inutiles, tu ne gaspilleras plus, tu choisiras des produits plus simples et moins coûteux
  • du temps, car tu vas supprimer tous les gestes qui ne servent à rien dans ta routine, tu prendras moins de temps à faire des choses que tu te sens obligée de faire, tu pourras te recentrer sur ce qui te fait plaisir, mais aussi écouter ton temps de préparer le matin, ou avant d’aller dormir
  • de l’énergie, parce que l’air de rien, ça ajoute encore à notre charge mentale

*Découvrir le livre “Adoptez la slow cosmétique” sur AmazonDecitrela boutique officielle Slow Cosmétique

Tu trouveras également sur la boutique Slow Cosmétique des produits cosmétiques naturels et bio, comme l’argile blanche et l’huile de coco, ou le déodorant solide Pachamamai.

Spread the love