Dans cet article, je vous donne 7 types de vêtements dont vous devriez débarrasser votre dressing pour créer une garde-robe parfaite, fonctionnelle et agréable à utiliser. Il s’agit de pièces que vous devriez “jeter” de votre garde-robe les yeux fermés, il s’agit d’un premier pas pour commencer le tri de son dressing.

Pourquoi c’est important de ne pas garder ces pièces ?

D’une part, plus on a de vêtements, plus on met de temps à s’habiller, plus on s’éparpille dans notre shopping, moins on arrive à cerner son propre style. Au quotidien, tout ce qui encombre notre espace nous ralentit, nous embrouiller, aspire notre énergie.

Ensuite, s’autoriser à se défaire de vêtements qui ne nous apportent rien de positif, c’est aussi faire de la place pour notre nouvelle garde-robe bienveillante, efficace, qui nous ressemble, et donc faire de la place pour des vêtements qui vont nous apporter du bonheur et faciliter notre vie ! C’est un cadeau qu’on se fait.

Une garde-robe minimaliste ou “capsule“, selon mes convictions et ma vision des choses ça veut dire :

  • que l’on doit pouvoir enfiler n’importe quoi quasiment les yeux fermés : tout nous va, il y a une ligne directrice dans notre garde-robe (sans pour autant que tout soit copie-conforme ou dans les mêmes teintes),
  • que les vêtements doivent être portables dans de multiples situations,
  • que l’on ne doit plus perdre de temps en pensant à nos vêtements et nos tenues,
  • que l’on apprend à réellement se créer un style plutôt que de suivre des modes et acheter des tenues toutes faites (pour être vite démodées).

Préparez vos paniers de tri, car on va débarrasser nos garde-robes…

1. des sous-vêtements inconfortables

Qu’ils soient beaux ou non, ces sous-vêtements que vous ne portez jamais car vous savez que vous allez passer une mauvaise journée (soutien-gorge qui rendent vos seins compressés, culotte qui vous entaille la raie…), jetez-les ! Si vous y tenez absolument, on tolère un et un seul (ensemble de) sous-vêtement sexy et inconfortable, du genre de ceux que l’on porte pour les enlever aussitôt… mais tout le reste doit partir, vive les sous-vêtements pratiques et confortables.

D’ailleurs, à terme, votre garde-robe parfaite ne devrait plus contenir que des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien !

Lire : Le kit minimaliste des sous-vêtements parfaits pour une garde-robe capsule

2. des vêtements qui attendent d’être réparés ou customisés depuis 6 mois ou plus

J’avais un sac de vêtements et chutes de tissus dont je voulais me servir pour réaliser des pièces customisées, inspirée par les tutoriels sur Youtube. Seulement voilà, c’est un talent que tout le monde n’a pas, cela demande du temps… et puis honnêtement, je n’en avais pas strictement besoin.

Alors si vous aussi vous gardez des pièces pour en “faire quelque chose”, c’est le moment de faire ce que vous voulez en faire, ou de vous en débarrasser ! De même qu’un vêtement qui attend réparation depuis si longtemps… en avez-vous vraiment besoin dans le fond ?

Astuce désencombrement pour toutes les pièces de la maison : si cela fait plus de 6 mois que ça attend d’être réparé, c’est que vous vivez très bien sans… donc jetez !

3. des vêtements qui ne sont pas à votre taille

Vous allez peut-être perdre du poids, ou grossir. Vous êtes peut-être même du genre à jouer au yo-yo avec votre poids. Avez-vous vraiment envie de garder des vêtements qui vous font culpabiliser parce que vous n’y rentrez pas, et des vêtements qui ne vous mettent pas en valeur car trop grands ?

Si vous changez “régulièrement” de taille, créez-vous une garde-robe capsule à votre taille actuelle, achetée de seconde main, et dites-vous qu’en cas de variation de poids, vous pourrez céder vos vêtements pour en racheter une petite série à votre taille.

Les “au cas où” sont les ennemis du minimalisme et du désencombrement. N’oubliez pas que nos goûts changent avec le temps, nos besoins avec l’évolution de nos activités, etc.

Pour moi, il a été libérateur de me débarrasser enfin de tous ces vêtements trop petits ou trop justes pour moi pour enfin accepter mon corps actuel et lui offrir des vêtements qui lui vont, et donc dans lesquels je me sens bien.

Pendant des années, je me suis accrochée aux vêtements de mes 20 ans comme si j’essayais de m’arrocher à cette période, à l’image de moi à cette période, à la jeunesse, ou que sais-je… mais vivre accroché au passé ne rend pas heureux.se !

Lire aussi : Quels vêtements adopter quand on change souvent de taille ou de poids

4. des vêtements qui ne vont qu’avec une pièce spécifique

Votre pantalon fuchsia, qui ne va qu’avez votre unique top noir, vaut-il vraiment la peine de prendre de la place dans votre maison ? Sans nécessairement viser une garde-robe monochrome ni faire une croix sur la couleur, il faut avouer que certains vêtements ne sont vraiment pas “rentables”.

De même qu’un top ou une robe dont le décolleté vous force à les porter avec une chemisette ou une brassière bien précise, ou la robe tellement fine que vous devez absolument la porter avec un fond de robe. Une garde-robe parfaite doit supprimer toutes les contraintes.

L’idée, c’est que tout aille avec tout, que chaque vêtement se suffise à lui-même, et qu’enfiler une pièce de votre dressing ne requiert pas 15 minutes de réflexion ou de fouilles.

5. des vêtements “pour les occasions”

Ces vêtements que nous gardons pour les occasions habillées, les fêtes de fin d’année, les cérémonies… prennent de la place pour rien (et coûtent souvent cher en plus…). Choisissez une tenue habillée, celle dans laquelle vous vous sentez vraiment bien, et faites-en votre unique tenue pour les occasions.

Vous pouvez même aller plus loin et choisir de louer votre tenue, ou de l’emprunter, si la situation le demande : vous vous débarrassez alors de toutes ces tenues que vous avez achetées pour des occasions spéciales et qui dorment depuis dans votre penderie.

Ce choix se fera selon le nombre de cérémonies auxquelles vous avez l’habitude d’assister sur une année moyenne. Si vous passez plusieurs années sans que cela vous arrive, vous pouvez vous permettre de ne pas avoir de tenue dans votre garde-robe, et de louer, emprunter, ou acheter de seconde main lorsque le besoin se présente. Si cela vous arrive plus souvent, investissez dans une tenue qui pourra servir pour plusieurs types d’occasions (quitte à l’habiller avec un châle ou un accessoire selon l’occasion).

Prenez conscience du fait que ce n’est absolument pas grave que quelqu’un vous voit habillé de la même façon plusieurs fois au cours de sa vie !

6. des vêtements troués, tachés, abîmés

Parce que, franchement, votre garde-robe mérite des pièces en parfait état plutôt que des t-shirts H&M remplis de trous et dont les coutures ne sont même plus droites. Quitte à remplacer ce que vous jetez par leur équivalent, mais de meilleurs qualité. Seulement si c’est nécessaire.

7. des vêtements pour les travaux manuels

A moins que vous passiez réellement du temps à jardiner, ou que des travaux soient réellement et concrètement prévus dans l’année, vous aurez bien le temps de venir à bout d’autres vêtements d’ici le moment où vous en aurez besoin. De plus, un t-shirt suffit, pas la peine d’en faire la collection juste parce que ça vous fait mal à cœur de jeter.

5 mauvaises raisons de garder un vêtement

Si tu ne les porte pas, ces raisons ne justifient pas de les garder !

  • C’est un cadeau, un vêtement qu’on m’a donné – Les objets qu’on reçoit sont soumis aux mêmes événements que tout autre objet : nous évoluons au cours de notre vie, nos besoins et envies changent. Voire, on t’a peut être offert quelque chose qui ne te convenait pas depuis le départ, et tu n’as pas osé le dire par politesse. S’il s’agit d’un cadeau dont il est vraiment difficile de te séparer, mais que tu ne le portes pas, tu peux l’entreposer dans une boîte à souvenirs : de cette manière, il n’encombre pas ta penderie au quotidien.
  • Je l’ai payé cher – Et bien, l’argent est déjà dépensé de toute façon. En gardant le vêtement dans ta penderie, tu n’es pas plus riche de sa valeur : il a commencé à se déprécier au moment même où tu as enlevé l’étiquette après l’achat ou dépassé le délai pour le rapporter au magasin. J’ai même envie de dire : s’il vaut cher, tu peux tenter de le revendre pour récupérer une partie de l’argent. Le garder ne fait qu’entretenir ta culpabilité.
  • Mais il est tellement joli ! – Si tu ne le portes pas, ça revient à posséder un objet de décoration. Et les objets de décoration, ça n’a pas sa place dans une garde-robe… Au pire, prends-le en photo. On ne peut pas posséder tout ce qui nous plaît, tout ce qu’on trouve joli, à moins de posséder une galerie d’art…
  • Je vais maigrir… – On est toustes passé·es par là… Garder des vêtements qui ne sont plus à ta taille, c’est comme si tu te disais “je ne mérite pas des vêtements à ma taille, qui me vont aujourd’hui, je ne m’autorise pas à me plaire dans mon corps actuel”. C’est te convaincre perpétuellement que tu vaux moins parce que tu es moins mince qu’avant, tu te fais du mal, tu ne te permets pas d’avancer aujourd’hui, dans le présent. Ce sont les vêtements qui doivent convenir à notre corps, pas notre corps qui doit s’adapter aux vêtements !
  • Ca va revenir à la mode – A mort la mode ! Pour se sentir bien dans ses vêtements, il faut se trouver son style, ce qui nous convient, nos coupes, nos couleurs… Essayer de suivre les modes, c’est se forcer à porter des choses qui ne nous conviennent pas nécessairement, dépenser beaucoup d’argent tous les ans, plusieurs fois par an même, et acheter beaucoup trop… J’étais fan de mode avant, aujourd’hui je me rends compte que j’aurais pu exprimer cette passion, certes en admirant les tenues des célébrités et des défilés, mais sans posséder de nouveaux vêtements toutes les deux semaines pour suivre les tendances.

Comment réussir à désencombrer ses vêtements ?

Le désencombrement des vêtements a été libérateur pour moi : j’étais une véritable fashionista avec une pièce complète qui me servait de dressing, j’étais obsédée par son apparence, et j’achetais aussi vite que je jetais. Aujourd’hui, j’ai une petite garde-robe, je m’habille facilement, et je suis beaucoup mieux dans mes pompes. Sur ce blog, tu trouveras plein de conseils pour désencombrer ton dressing et créer une garde-robe facile à utiliser au quotidien.

Si tu cherches un contenu concret et complet pour te guider pas-à-pas vers cette garde-robe minimaliste et apprendre de meilleures habitudes de consommation, tu peux passer au guide pratique, ou à l’auto-atelier en ligne :

Spread the love