J’ai très longtemps considéré qu’il n’était pas nécessaire d’avoir UN style vestimentaire précis. J’ai toujours été attirée par un panel très large de styles différents, j’ai toujours aimé la mode, même si j’ai décidé il y a quelques années de viser une garde-robe capsule (j’ai enfin réalisé il y a quelques années qu’aimer la mode et aimer acheter sont deux choses différentes, et qu’aimer la mode c’est aimer les beaux vêtements, les belles matières, les modèles originaux et pas accumuler les t-shirts de mauvaise qualité parce qu’ils sont pas chers).

Ce n’est que très récemment que j’ai compris qu’on pouvait admirer de nombreux styles vestimentaires mais que c’était difficilement viable de vouloir tous les porter, comme je le faisais avant ! Quand je dis que j’aimais vraiment beaucoup de styles, c’était vraiment éclectique à l’extrême… glam rock, pouffe, baba cool, hip hop… difficile d’avoir un dressing cohérent et minimaliste en se perdant autant.

J’ai aussi compris un jour que j’adoptais certains styles par influence de l’extérieur et pas parce que j’en avais envie moi-même. Parfois aussi pour répondre à ce qu’on attend d’une femme de mon âge. Parfois tout simplement parce que je trouve des vêtements beaux. Mais le minimalisme m’a fait comprendre qu’on ne peut pas acheter tout ce qu’on admire, que ça ne sert à rien, que ça encombre et que ça ruine.
 
 

Comment définir son style alors ?

Désencombrer ma penderie encore et encore a affiné ma sélection de vêtements, et naturellement de découvrir les vêtements que j’avais envie de garder ou que je portais souvent.
Il suffit aussi d’observer vers quels vêtements tu te tournes quand tu manques de motivation ou d’inspiration. Je pense, surtout en tant que femmes, qu’on a tendance à se prendre la tête et à essayer de s’habiller pour coller à une certaine image que la société a de nous. C’était en tout cas mon cas pendant longtemps. Du coup, aujourd’hui j’accepte enfin que mon style soit un style plus simple, confortable, et pas spécialement sexy, attirant ou avantageux pour ma silhouette.
On peut aussi regarder des blogs mode, ou les inspirations sur Pinterest, mais attention encore une fois : on peut aimer regarder des photos de vêtements dans un certain style mais ne pas adopter ce même style si on ne s’y sent pas bien. Pour faire un parallèle avec la minimalisme dans la maison, on peut trouver plein d’objets de décoration jolis et les admirer, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut tous les acheter 😏.

L’importance du confort (au sens large)

Finalement, j’ai décidé d’accepter le style de vêtements dans lesquels je me sens bien, j’ai pris conscience de ce genre de vêtements, je connais mon uniforme, je sais quoi chercher :
  • J’aime les pulls et sweatshirts un peu amples, les vêtements doudou. Je les choisis avec de jolis motifs et des détails qui me plaisent, mais leur forme me permet de ne pas passer ma journée à me demander si on voit que je suis un peu ballonnée, et puis j’ai l’impression d’être à l’abri dans mon plaid 😅. Je les choisis un peu longs pour cacher mes fesses aussi car je kiffe également…
  • Les leggings ! Je n’aime pas être mal à l’aise dans mes pantalons, je n’ai pas envie d’être serrée à la taille, d’être limitée dans mes mouvements, d’avoir des rougeurs sur les fesses à cause du jean…
  • Des bottines faciles à enfiler et plates. Plus les années avancent, plus j’élimine les talons de ma vie, à l’exception d’une ou deux paires de chaussures à talons compensés parce que je trouve ça beau et que c’est confortable.
  • Des robes qui se suffisent à elles-mêmes, qui peuvent être portées avec des baskets. J’en ai dans un style un peu plus féminin, d’autres dans un style plus streetwear, mais rien de trop compliqué, pas de coupes inconfortables.
  • Des baskets, j’ai toujours aimé les baskets car j’aime l’univers hip hop, et j’aime changer de type de chaussures et ne pas toujours porter la même chose car je pense que c’est mieux pour les pieds.
Voilà, évidemment ma garde-robe ne se limite pas à ces seules pièces,  mais je pense qu’elles sont représentatives de mon style. Est-ce que je peux mettre un mot sur mon style ? Je dirais streetwear-quelque chose ou quelque chose-streetwear 😄

Respecter son style sans être influencé.e par l’extérieur

En matière de style, comme pour tout ce qui touche à la personnalité, on peut se laisser inspirer, mais à trop écouter les “conseils” des autres (les copines, la société, Internet, les magazines, son mec…) on finit par ne plus se ressembler.
Plus on doute de soit, plus on est influençable. On finit par écouter cette copine qu’on trouvait limite indécemment vêtue mais qui nous convainc dans un moment de faiblesse que s’habiller sexy (ce qu’elle appelle sexy vous l’appelez peut-être poliment “provoquant”) nous permettra de nous sentir mieux dans notre peau.
On finit par écouter “les gens” et par choisir des vêtements plus simples (banals ? tristes ? mornes ? ennuyeux ?) pour mieux s’insérer dans la société, le monde du travail, les sorties… parmi les gens.
On finit par faire ce que notre mec ou notre copine attend de nous en espérant obtenir l’amour inconditionnel et éternel.
On finit par acheter ce modèle de jean, de top ou de robe qui nous complexe parce que la mode nous a convaincu que pour être quelqu’un de remarquable il fallait porter ça.
Vous savez quoi ? En fin de compte, on n’est bien que dans les sapes qui nous plaisent naturellement, on ne devrait jamais remettre en question son propre style sur base de ce que les autres peuvent dire.

Que tu aimes les vêtements moulants ou les coupes larges, les crops ou les longues tuniques, les cheveux nets au carré ou la coloration licorne, les piercings un peu beaucoup à la folie, les fringues qui étaient à la mode pendant ton adolescence, aujourd’hui ou jamais, les fringues qui respectent les conseils morpho de tes magazines ou tout le contraire, les couleurs qui plaisent à tout le monde ou qui ne te plaisent qu’à toi… Porte-les fièrement, ne doute pas de tes choix, on sait ce qui nous satisfait, personnellement, c’est tout ce qui compte. SUIS TES ENVIES !

Trouver son style, un challenge minimaliste

Cette question fait partie du challenge “comment devenir minimaliste en un mois” qui avait été proposé par Rachel Aust il y a quelques années. Je m’étais prêtée à l’exercice de manière assez sommaire à l’époque, j’ai décidé de recreuser chaque défi de ce challenge pour comparer et pour aller plus loin. En effet, j’étais encore débutante et je me cherchais dans ma vision du minimalisme, aujourd’hui les choses sont différentes. Je posterai donc 2 à 4 fois par mois des articles dans le cadre de ce challenge, et je vous invite à me rejoindre si cela vous tente ! La liste se trouve dans mon premier article.


Consulter le guide pour créer ta garde-robe capsule parfaite (c’est-à-dire, entre autres, 100% en accord avec ton style !)

Guide pratique

 

Spread the love