Le rapport à l’argent est toujours compliqué à décortiquer. Les personnes qui ont choisi de vivre de manière minimaliste, en simplicité, en sobriété, sont vite taxés de pingres, ou au contraire sont pointés du doigt car ils dépensent de plus grosses sommes, mais dans moins d’objets…

Il y a quelques jours, j’ai reçu un commentaire totalement inattendu sous une vidéo où je me faisais traiter de radine…

“je trouve ça horrible cette mentalité sur l’argent tout doit être économisé ceci cela et dire qu’on fais ça pour l’étique alors que l’on est radin.. tu sais l’argent tu ne vas pas l’amener dans ta tombe alors fais toi plaisir tout en respectant les valeurs auxquels tu crois mais franchement porter des vêtements qui ne nous vont pas, être mal dedans juste parce qu’on a dépenser de l’argent.. c’est ridicule.”

Je n’ai pas bien compris l’idée derrière ce commentaire, qui n’allait pas du tout dans le sens de ma vidéo (parce que je faisais une review d’une marque de vêtement éthiques vraiment pas bon marché…). Les mystères d’Internet.

Ce commentaire un peu hors-propos m’a cependant permis de soulever la question : les minimalistes sont-ils radins, que font-ils de leur argent, comment vivent-ils ?

Lire aussi : Les minimalistes sont-ils des emmerdeurs ?

Donc dans cet article je fais un tour des “postes de dépenses” souvent privilégiés par les personnes qui ont choisi un mode de vie minimaliste, et par extension des choses dans lesquelles tout un chacun peut investir plus d’argent s’il diminue les dépenses inutiles.

En soi, être minimaliste n’implique pas nécessairement de moins dépenser (personnellement la gestion du budget entre en jeu dans ma philosophie du minimalisme mais ce n’est pas nécessairement le cas de tous les minimalistes) mais de dépenser mieux, et surtout dans moins de matériel.

On peut donc être minimaliste et avoir zéro épargne ou dépenser plus que quelqu’un qui fait une virée fast fashion par semaine…

De l’éducation (formations, cours, workshops…)

Une formation que j’ai envie de suivre, un cours pour mon loisir, une possibilité de changer de carrière…

Quand j’avais presque 30 ans, j’ai repris des études en cours du soir, et quelques années plus tard j’ai pris un an de pause non rémunérée pour approfondir dans cette voie. J’ai pu m’inscrire à un cours d’œnologie, à des cours de danse… sans devoir faire de sacrifices pour me les payer. J’ai encore pour projet de prendre des cours de japonais, peut-être un cours d’art… Bref, il y a tellement de choses à apprendre au cours de la vie !

L’épanouissement personnel, c’est ce qui manque cruellement à beaucoup de gens aujourd’hui (d’où : burn-out, bore-out, dépression, déprime, crise de la trentaine, de la quarantaine, relations toxiques…).

Nous devons faire des choix très tôt, savoir ce que nous voulons apprendre, puis sommes censés faire une croix sur l’éducation. Pourtant c’est l’une des plus belles richesses de la vie selon moi, apprendre tout le temps, dès que quelque chose nous intéresse.

Des moments

Un bon petit resto, une soirée dansante, une descente en kayak, une journée dans un parc d’attraction, du karting, des concerts, des festivals, un spa, un massage, du sport, des ateliers de peinture, de beaux voyages… DES MOMENTS. Le concept de “Collectionner des moments plutôt que des objets”. Des moments soigneusement choisis, sans chercher la quantité et les petits prix.

Des études ont démontré que les moments nous rendent plus heureux que les objets, sur une plus longue durée. Cela tient entre autres au fait que la rareté augmente le sentiment de satisfaction, et qu’il est plus agréable de partager la joie procurée par une expérience avec les autres que la satisfaction d’un achat.

De la nourriture de qualité, saine, bio

Quelques euros de plus lors des courses alimentaires, mais bien investis. Privilégier les circuits courts, l’artisanal, le local, sans buter sur le prix “plus élevé” qu’en supermarché. Retrouver des produits de goût, prendre soin de son corps.

La nourriture bio coûte plus cher, surtout si elle rémunère éthiquement ses producteurs. C’est un choix qu’on peut faire lorsqu’on dépense moins dans des objets.

L’indépendance financière

Avoir la possibilité, quand on le souhaite, d’arrêter de travailler (temporairement ou non), de changer de carrière, de tenter l’aventure de l’entrepreneuriat, ou de prendre sa retraite plus tôt que prévu quand ça nous arrange… sans devoir se justifier ou mendier un prêt, le pied !

Ca s’appelle le mouvement “FIRE” (indépendance financière et retraite anticipée). Travailler jusqu’à 6# ans n’est pas une fatalité si tu n’en as pas envie. Quand j’entends le nombre de personnes qui se plaignent de leur boulot alors qu’ils sont loin de l’âge de la pension, s’offrir l’option de pouvoir se libérer plus tôt est un beau cadeau à se faire.

Des dons

On a tendance à oublier qu’avoir le loisir de se demander ce qu’on va faire de notre argent, d’avoir le choix de dépenser ou économiser, combien, quand… est un luxe dont beaucoup de personnes dans le monde, ici ou ailleurs, ne bénéficient pas.

A mon échelle, je donne de l’argent à des causes, sporadiquement (pour des causes qui me tiennent à cause, comme l’émancipation des femmes ou l’écologie), mais aussi chaque mois en parrainant l’éducation d’une jeune femme auprès de l’association Caméléon. C’est une somme minime sur mon salaire mensuel, mais pour les personnes qui reçoivent cet argent ça change tout.

Avec 28 € par mois, je pourrais m’acheter des babioles, mais j’ai choisi de donner cette somme à une personne qui va en bénéficier pour s’offrir des choses pour lesquelles moi je n’ai jamais dû me battre, comme l’accès à l’éducation !

Des économies

Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver demain. Sans vivre dans la crainte permanente ni penser au pire, avoir une petite épargne pour faire face à un pépin, ou une grosse économie pour réaliser un projet précis dans le futur, c’est pas mal aussi !

Profiter du présent ne veut pas dire que l’on est obligé de renoncer à tous ses projets à long terme, et profiter du présent ne nécessite pas de dépenser tout son argent, voire de dépenser de l’argent tout court !

Te sentir en sécurité financièrement supprime un lourd poids de tes épaules !


Tu n’as jamais réussi à tenir ton budget plus de quelques jours ? Télécharge pour seulement 2,99 € mon budgéteur automatisé qui te permet d’encoder facilement tes dépenses et entrées d’argent, de définir les dépenses mensuelles pour toute l’année, de créer des alertes quand tu approches d’une somme limite, et de savoir où ton argent disparaît ! 

🔥🔥🔥Je veux gérer mon budget facilement !🔥🔥🔥


Lire aussi :

Avoir les moyens… ou se donner les moyens

Acheter moins, travailler mieux, vivre autrement


Et toi, comment utilises-tu l’argent que tu ne gaspilles plus ?

D’autres idées et réflexions chez Une vie simple et zen :

Spread the love