suivre sa voie personnelle

J’ai mis 30 ans à enfin faire ma connaissance. Il m’a fallu toutes ces années pour prendre rendez-vous avez moi-même, faire une pause, m’interroger sur qui j’étais, qui je voulais être, ce que je faisais et ce que je voulais faire. En clair, avant ça, je n’étais absolument pas alignée avec moi-même, je vivais avec un masque qui me collait à la peau et je passais à côté de ma vie. Et c’est plutôt triste si l’on considère que l’on n’a qu’une vie terrestre, et qu’on n’a qu’une seule occasion de vivre notre meilleure vie.

Dans cet article, j’ai compilé 3 conseils pour retrouver du sens et de l’alignement dans sa vie.


Lire aussi : Bilan d’une demi-année de pause face à moi-même


Recentre-toi sur toi-même

Pour penser à soi, il faut arrêter de penser aux et pour les autres. Cela ne veut pas dire qu’il faut ignorer le monde qui nous entoure et ne penser qu’à soi quitte à blesser les autres, mais plutôt qu’il faut apprendre à cultiver un “égoïsme sain”.

De même, il faut apprendre à laisser les autres s’occuper de leur personne. Concrètement, arrêter de juger ce que les autres font, et arrêter de vouloir les diriger. Parfois, on pense le faire pour leur bien, mais vouloir influencer les pensées et les actes des autres sans qu’ils ne nous demandent conseil les empêche de grandir et de se construire par eux-mêmes.

Lorsque nous laissons les autres régler leurs propres problèmes, nous pouvons être reconnaissants d’avoir plus de temps paisible.

Changez votre façon de penser et votre vie changera

Tenter de contrôler les autres est une perte de temps futile. Ce n’est jamais un acte bénéfique pour la personne que l’on tente de diriger, même si c’est l’impression que l’on a. Que l’on aime ou que l’on déteste une personne, tenter de lui dicter la voie à prendre ne lui fait jamais de bien, et ne nous apporte rien.

Je n’essaie pas d’influencer les autres ni d’imposer ma vision des choses, même si je pense que c’est pour leur bien.

Dans le même état d’esprit, ne laissez bien sûr pas l’avis des autres et leurs critique forger qui vous êtes et définir ce que vous faites de votre vie.

C’est très humain de rejeter sur les autres la responsabilité de ce qui nous arriver, sauf lorsque c’est quelque chose de bon, évidemment. Pourtant, c’est lorsqu’on se responsabilise entièrement pour tout ce qui arrive qu’on se donne le pouvoir de changer les parties de notre vie dont nous ne sommes pas satisfaits. Il n’existe pas d’autre façon d’y parvenir.

(…)

L’amour inconditionnel n’est pas facile. Quand nous étions enfants, l’amour que nous recevions de nos parents ou de nos enseignants comportait des conditions, et nous avons donc appris à faire de même avec les autres.

Changez votre façon de penser et votre vie changera

A lire :


Concentre-toi sur le chemin plutôt que sur les résultats

Même s’il est important de savoir ce qui nous importe, ce que nous voulons, notre direction, il ne faut pas que le résultat final ne devienne une obsession. Nous n’avons d’emprise que sur nous-même : les autres personnes et les situations évoluent sans que nous puissions choisir leur direction.

Lire aussi : “Oui mais comment on fait pour être heureux ?”

Ainsi, on peut s’imaginer un idéal, un objectif que nous souhaitons atteindre, bien sûr, mais il faut en même temps être conscient que cet idéal ne sera jamais atteint. L’important, c’est d’être aligné sur le chemin, de profiter des étapes successives qui nous rapprochent de notre objectif, vivre aujourd’hui, ancré dans le présent. Dans le cas contraire, on passe son temps à angoisser et être frustré.e car nous pensons que les choses devraient être autrement. Oubliez cette idée selon laquelle vous seriez plus heureux.se si vous viviez dans votre vision idéalisée de la vie. Le bonheur ne dépend pas d’une condition que vous avez posée, mais de votre état d’esprit. Vous avez le pouvoir entre vos mains !

A chaque fois que vous vous sentez énervé.e, demandez-vous pourquoi, et ce que ça peut vous apporter de cultiver cet énervement. Rien, exactement. Petit à petit, vous réapprendrez à adopter une vision positive et à fait fi des tracas du quotidien qui prennent une trop grande place dans votre vie.


Lire aussi : Oser le changement !


Le mécontentement constant, ou même le mécontentement occasionnel, n’est jamais utile. Nous ne savons pas vers où nous sommes guidés. Nous ne sommes pas ici pour être contrariés par notre cheminement ou pour contrarier le cheminement des autres.

Changez votre façon de penser et votre vie changera

Ralentis

Si le phénomène “slow life” a explosé ces dernières années, il y a bien une raison ! Slow food, slow life, slow job, slow sex… Tout pratiquer dans la précipitation nous a coupé de nos sensations, de nos désirs, de nos besoins. Résultat, on adopte des comportements compulsifs (comme les achats répétés par exemple !) car nous ne sommes plus capables que de profiter de distractions et satisfactions rapides et efficaces (mais aussi rapidement évaporées…).

Reprenez le temps de vous poser (et de vous “pauser”), de réfléchir sans distraction, de faire le point avec vous-même. Faites taire le bruit incessant dans votre esprit, pratiquez la méditation, écrivez, retrouvez une activité artistique ou créative qui vous manque, faites du sport, baladez-vous en nature, ou ne faites juste rien. Plusieurs fois par semaine, idéalement chaque jour, pendant quelques minutes minimum.

C’est nous qui créons nos propres pensées, qui les protégeons, qui les savourons. C’est également nous qui avons le pouvoir de les changer.

Changez votre façon de penser et votre vie changera

Lire aussi


Sélection lecture pour une vie plus alignée

Une sélection de livres que j’ai lus et appréciés :

Spread the love