Rachel Aust est une youtubeuse anglophone qui parle entre autres de minimalisme sur sa chaîne. J’ai découvert son challenge 30 jours vers le minimalisme (l’article original en anglais ici), une liste de 30 choses à simplifier ou bonnes habitudes à prendre. En suivant sa liste, je décortique dans cet article chacune de ces étapes pour désencombrer progressivement et adopter une approche plus minimaliste en y ajoutant mes conseils personnels et astuces supplémentaires.

Le but est de faire un défi par jour pendant un mois. Comme toujours, je t’encourage à prendre un carnet ou créer un fichier sur ton ordinateur et à prendre des notes sur tes ressentis, tes découvertes, tes obstacles… et à reprendre ta liste dans 6 mois ou un an, refaire les différents défis et noter les changements.

Tous les défis

1. Définis ton style personnel

Pendant très longtemps, j’étais persuadée qu’aborder plusieurs styles vestimentaires et avoir une garde-robe minimaliste était parfaitement possible et pas du tout contradictoire. Quand j’étais une grande acheteuse de vêtements et que j’étais relativement obsédée par l’apparence physique, j’adorais porter plein plein plein de styles de vêtements différents.

Il y a quelque chose de grisant dans le fait de passer d’un personnage à un autre juste en portant des vêtements différents. Mais c’est peut-être aussi un problème, de vouloir incarner un personnage

Ce point est bloquant chez beaucoup de femmes qui veulent simplifier leur garde-robe, je m’y confronte à chaque fois que je donne un atelier sur le désencombrement des vêtements. C’est un “deuil” qu’il faut choisir de faire ou non, mais crûment, sache qu’il est impossible de simplifier sa garde-robe si on refuse de trouver son style à soi.

On peut porter plusieurs inspirations, on peut s’inspirer des tendances, mais jongler avec plusieurs styles, c’est la meilleure façon de se compliquer la vie et de ne jamais avoir rien à se mettre !

Plus d’articles sur le sujet :

2. Liste 20 pièces vestimentaires essentielles à posséder (les basiques)

Faire une liste de basiques permet de poser une base pour sa garde-robe capsule. Les basiques sont des vêtements intemporels, qui nous vont à coup sûr, dans lesquels on peut se permettre d’investir un peu plus d’argent, que l’on porte seuls ou que l’on peut agrémenter d’accessoires ou de vêtements moins basiques.

4 bonnes raisons de faire l’exercice :

  • Avoir de bons basiques permet de s’habiller les yeux fermés les jours sans inspiration.
  • Connaître les indispensables de sa garde-robe permet aussi de déceler les vêtements dont on peut se passer.
  • Les basiques sont des pièces intemporelles que l’on ne risque pas d’avoir envie de jeter ou remplacer tous les 6 mois.
  • On peut sans culpabiliser remplacer ces pièces  dès qu’elles ne sont plus portables, ou les acquérir si elles sont manquantes, et investir dans de la qualité.

Lire aussi : Les sous-vêtements parfaits d’une garde-robe minimaliste

Il n’existe pas de liste qui convient à toutes et tous, c’est pourquoi je rechigne souvent à poster des listes toutes faites des “choses à avoir”. Chacun·e doit l’adapter en fonction de son mode de vie, de ses contraintes, de ses goûts, ses besoins.

Cependant, si tu as besoin de guidance pour composer ta garde-robe de basiques, j’ai repris ici les grandes lignes décrites dans le livre “The capsule wardrobe: 1000 outfits from 30 pieces” (lien affilié*) (“La garde-robe capsule: 1 000 tenues à partir de 30 pièces”, non traduit). Je te conseille cependant de travailler à créer ta liste, car selon ta situation tu n’as peut être pas besoin (ni envie) de toutes les pièces de la liste. Selon l’endroit où tu habites, ton activité professionnelle… cette liste doit aussi s’adapter.

L’autrice du livre (qui est styliste) propose un ratio de 80% de basiques, comme base solide, et 20% d’accents, d’accessoires tendance… On accord les basiques avec 1 accent (une pièce plus originale/colorée).

Sa liste de 30 basiques se compose comme ceci :

  • un pantalon noir ajusté
  • un pantalon gris ajusté
  • un pantalon taupe décontracté
  • un jean bleu foncé
  • une jupe noire ajustée
  • un short gris
  • une jupe décontractée (jean, lin…)
  • deux t-shirts manches longues (noir ou blanc et accent)
  • deux débardeurs
  • deux blouses “accent” habillées
  • deux blazers (noir + gris)
  • un cardigan noir ajusté
  • une petite robe noire
  • une robe décontractée colorée ou imprimée
  • un trench
  • une parka hiver
  • une veste mi-saison
  • escarpins noirs
  • sandales noires à talons
  • bottes noires
  • sandales plates
  • ballerines
  • chaussures compensées
  • sacs

Les couleurs considérées comme basiques : noir, gris charbon, gris, crème, beige clair, beige champignon, blanc, vieux rose, gris pierre…

Les basiques sont généralement intemporels et dans des couleurs neutres (qui s’accordent avec toutes les palettes de tons). Les basiques devraient pouvoir s’adapter à toutes les situations et servir autant pour le boulot que pour une sortie informelle par exemple. Par exemple, avec un chemisier, tu peux imaginer des centaines de combinaisons avec les autres pièces de ton dressing.

Pour aller plus loin que la liste de basiques, j’aime parler de l’uniforme. Le mot peut faire peur, mais je ne parle pas ici d’une tenue règlementaire et identique d’un jour à l’autre, mais bien d’une association qui fait ta signature : c’est la tenue dans laquelle tu te sens toujours bien, qui te plaît, qui s’adapte à beaucoup de situations… Il peut s’agir d’un jean/t-shirt, d’une tunique avec un legging, d’un type de robe, d’un chino avec un haut vaporeux… C’est LA tenue que tu peux choisir les yeux fermés sans jamais te tromper. Ta garde-robe minimaliste devrait comporter de quoi composer plusieurs uniformes. Je développe ce point et bien d’autres dans l’atelier en ligne S’habiller en 5 minutes.

3. Choisis un thème pour ta maison et/ou ta garde-robe

Même raisonnement que pour le style vestimentaire : pour posséder moins, il faut viser les objets qui s’associent facilement entre eux. Ce conseil s’applique à tous les domaines.

4. Fais le tri dans ton dressing

Les vêtements étaient une véritable prise de tête pour moi pendant très longtemps, de l’adolescence à l’aube de mes 30 ans. Changer mon regarde sur l’apparence, simplifier mon dressing, penser à ce qui est important pour moi… m’a vraiment libérée. Tu trouveras pas mal d’articles sur le désencombrement sur ce blog, je te propose de comment par exemple sur celui où j’explique l’intérêt d’une garde-robe capsule, et comment s’y prendre.

5. Fais le tri dans tes chaussures

Non, les chaussures ne sont pas des objets de collection. Elles doivent être pratiques, confortables et ne pas faire double-emploi. J’étais une obsédée des talons aiguilles pendant des années, aujourd’hui je n’ai quasiment plus que des chaussures plates. Il n’est pas nécessaire d’aller jusque-là si ce n’est pas ce qui te convient, mais réfléchir au nombre de paires de chaussures dont tu as besoin et arrêter d’en acheter quand ce n’est pas nécessaire, c’est un gain de temps et d’argent.

6. Débarrasse toutes les surfaces des tables/bureaux dans ta chambre

Dans toutes les pièces, débarrasser les surfaces est bénéfique. En effet, tous les objets sur les meubles (sur le plan de travail de la cuisine, à côté du lavabo…) :

  • Te déconcentrent : même si tu as l’impression de ne pas y faire attention, ton cerveau collecte des informations sur tout ce qui t’entoure. De plus, ton esprit divague plus souvent si tu es entourré.e de choses qui te font penser à d’autres choses, qui elles-mêmes… Bref, tu vois où je veux en venir.
  • Prennent la poussière et demandent donc un effort supplémentaire en matière d’entretien, surtout que quand tu fais le ménage, tu dois en plus les enlever pour passer sur la surface.

La règle, c’est : un maximum d’objets rangés dans les meubles (si tu n’as pas assez de place, il faut peut-être penser à désencombrer… pas tout de suite à racheter des meubles !), à l’exception des objets que tu utilises au quotidien. Cependant, si tu as une étagère ou un tiroir à hauteur de main (qui demande donc un minimum d’efforts pour accéder aux objets en question), tu peux très bien l’utiliser pour ranger les objets du quotidien aussi.

7. Débarrasse-toi de la nourriture pas saine dans tes armoires

Si tu n’as pas d’aliments mauvais pour la santé dans tes placards, c’est beaucoup plus compliqué d’en manger… Bon, je ne suis pas fan du fait de jeter de la nourriture (sauf si tu sais que tu ne la mangeras pas et que tu ne peux en faire don à personne), mais quand tu fais tes courses, limite la junk food pour éviter les tentations (en t’autorisant des craquages quand tu en as besoin, YOLO).

8. Écris 5 choses pour lesquelles tu es reconnaissant.e

Un exercice à pratiquer régulièrement (une fois par jour si tu y arrives, une fois par semaine idéalement, ou quand tu as un coup de mou…) pour se rappeler de toutes ces choses que l’on considère comme acquises et auxquelles on ne fait plus attention (ça porte un nom, c’est “l’adaptation hédonique“, si tu veux briller en société…).

Ecrire ses gratitudes faisait partie des tâches à effectuer dans le cadre du cours sur La science du bonheur dispensé par Yale, ce n’est pas juste une énième tendance “bien-être”, cette bonne habitude a fait ses preuves. En gros, quand on jouit de quelque chose tous les jours, ou régulièrement, on ne l’apprécie plus car ça devient la routine (c’est pour ça que posséder moins donne plus de valeur à tes objets aussi !). En se posant quelques minutes pour rechercher tout ce qui va bien dans notre vie, cela permet de rafraîchir notre mémoire et de re-considérer ces choses acquises comme des chances, des accomplissements, dont on bénéficie.

Sur une autre note, j’aime aussi gratter du papier quand quelque chose me tracasse. Si je suis fâchée contre quelqu’un (que je connais, ou un groupe de personnes, ou une norme sociétale…), je lui écris une lettre de colère, comme si j’étais en train de lui parler et de vider mon sac. Ca défoule et parfois ça remet les idées à plat. Quand j’ai des pensées obsessives, que je rumine, je m’efforce d’écrire ce qui me tracasse, et de détricoter, de relativiser, jusqu’à mettre le doigt sur quelque chose de concret. Ensuite, je fais l’exercice de chercher la cause et la solution à chaque pensée sur laquelle je mets le doigt.

Ca devient plus naturel à mesure qu’on le fait.

9. Retire tous ce qui est accroché à tes murs et ne garde que le nécessaire

Moins de déco c’est moins de distractions et d’entretien.

10. Désinscris-toi des newsletters commerciales

Non seulement elles t’incitent à acheter des choses dont tu n’as pas besoin, mais elles accaparent du temps (le temps de les lire ou même juste de les effacer) et occasionnent une importante pollution numérique !

Dès maintenant, au lieu de les effacer mécaniquement, prends quelques secondes pour aller cliquer sur le lien de désabonnement, et règle le problème pour de bon ! Evite aussi de t’abonner à des newsletters commerciales, tu gagneras du temps (fais attention aux sites qui te demandent de cocher des cases quand tu crées un compte, certaines sont facultatives et représentent juste un accord de ta part de te faire bombarder de pubs).

Lire aussi : Organiser sa vie numérique (mails, ordinateur, smartphone…), un guide pour les non-geeks

11. Éteins les notifications de tes réseaux sociaux sur ton smartphone

Les réseaux sociaux font perdre énormément de temps à leurs utilisateur.rice.s. Si en plus tu as activé les notifications, tu es probablement interrompu.e.s régulièrement au milieu de tes activités ou dans tes moments de détente.

Eteins les notifications qui ne sont pas nécessaires pour ne garder éventuellement que celles relatives aux messageries instantanées, et n’hésite pas à passer en mode hors-ligne ou “ne pas déranger” (DND) lorsque tu as besoin de concentration ou que tu fais une pause !

Il est également possible de modifier ses paramètres pour que ton smartphone relève les activités à certains moments de la journée et recevoir toutes ses notifications en bloc : cela te permet de t’interrompre une fois toutes les x heures au lieu de te laisser déranger régulièrement.

Lire aussi : Minimalisme numérique, peut-on se passer des réseaux sociaux ?

12. Passe à la facturation électronique au lieu du papier

  • Enregistre les documents nécessaires sur une clé USB au lieu de les garder dans tes e-mails.
  • Sache que les organismes qui produisent ces documents sont tenus de les garder à disposition ou au moins de les conserver pendant la durée légale imposée, tu n’es donc pas obligé.e de créer des copies locales, et surtout pas d’imprimer !

13. Tiens un journal de ta journée pour voir à quoi tu passes ton temps

Si tu as l’impression de manquer de temps ou que tu n’es pas satisfait.e à la fin de la journée car tu as l’impression d’être passé.e à côté de l’instant, journaliser toutes tes activités peut te permettre de mettre le doigt sur les activités parasites, ou au contraire de te rendre compte qu’en fait tu as bien profité de ta journée.

14. Définis-toi des objectifs pour les 6 prochains mois

Sans vouloir s’enfermer dans un canevas trop restrictif (parce que la vie est mouvante et il faut accepter ce qui vient), savoir où on veut aller, ce dont on veut et ce dont on ne veut pas, permet de mieux se recentrer dans ses activités et ses actes.

Cela permet de savoir où investir son temps, son énergie et son argent, et d’éviter la frustration de ne pas pouvoir réaliser ses projets. Si ça te parle, je te conseille l’excellent livre de Sarah Knight “Arrête de déconner” (lien affilié *), où l’autrice raconte les astuces qu’elle a mises en place pour pouvoir quitter son job salarié pour se lancer comme indépendante et déménager aux caraïbes. Ce n’est pas un énième livre qui vent des solutions miracles, mais bien un canevas concret à suivre pour apprendre à s’organiser, planifier, et gérer son argent.

15. Nettoie à fond ton garde-manger/frigo/congélo

Régulièrement, je me pose un défi “faire à manger sans faire les courses”. Quand j’ai l’impression que le congélateur ou le garde-manger est trop garni, ou tout simplement quand je n’ai pas envie d’aller faire les courses et je ne sais pas quoi préparer, je fais un tour dans ce que j’ai déjà et j’essaie d’en vider une bonne partie, jusqu’au moment où ce n’est plus possible.

Même si j’évite de stocker, il arrive toujours un moment où on se retrouve avec des restes surgelés ou quelques conserves oubliées. Ca ne sert à rien de stocker ad vitam aeternam plus de un ou deux repas “de secours”.

16. Nettoie et organise ton armoire à linge

Pendant ma transition au minimalisme, je suis passée par une période où je ne pouvais me faire à l’idée de me débarrasser de quelque chose qui était encore en état de servir. Récemment, j’ai décidé de changer une partie de mon ligne de lit, même si celui que j’avais était encore utilisable. La matière des draps joue un rôle dans le confort de sommeil (ils peuvent donner trop chaud, faire transpirer, glisser…), j’ai décidé que je pouvais m’offrir un sommeil confortable avec un nouveau jeu de linge de lit.

Lorsque tu désencombres ton linge de maison, fais-toi le plaisir de te débarrasser de tout ce qui ne te convient pas (linge de lit inconfortable, linge de maison qui est troué, dont la fibre est trop abîmée pour encore remplir son rôle…), de te débarrasser du superflu (si tu roules avec deux parures de lit, pas la peine d’en avoir plus de trois), mais aussi de remplacer ce qui doit l’être.

Ce qui est encore en bon état pourra servir à d’autres personnes, pour le reste, ça peut être recyclé en fibre d’isolation par les sociétés qui récupèrent les vêtements usagés, et tu peux transformer certains objects toi-même (par exemple, tes serviettes de douche coupées en carrés peuvent devenir des carrés à démaquiller lavables, tes essuies de vaisselle peuvent faire office de papier essuie-tout lavable…).

17. Organise tes fichiers et tes dossiers sur ton PC

Parce que personne n’a envie de passer des heures à chercher ce p***** d’e-mail super important dont on a besoin pour hier. J’ai dédié un article complet à l’organisation numérique, accessible à tous.

18. Fais un back-up numérique de tes fichiers importants

N’attends pas le jour où ton appareil tombera en panne. Conserve tes photos importantes sur un disque dur ou une clé USB, idem pour les fichiers importants (CV, factures et documents officiels…). A répéter régulièrement en fonction de ton rythme d’utilisation.

19. Trie ta boîte de réception jusqu’à atteindre 0 éléments

La boîte de réception de ta messagerie ne doit contenir que les e-mails à traiter urgemment. D’ailleurs, si c’est urgent, pourquoi ne pas le faire tout de suite ? En laissant traîner des choses à faire ici et là, tu augmentes ta charge mentale. Ne laisse dans ta boîte principale que les e-mails pour lesquels tu attends une information supplémentaire sous peu. Crée un système de classement dans tes e-mails pour les autres, et stocke sur un disque ceux que tu dois garde plus d’un mois.

20. Remets en ordre ton bureau de travail

Toujours pour les mêmes raisons : distraction, perte d’efficacité, temps perdu à chercher, perte de focus… factures oubliées sous une pile de papiers…

Quelques conseils :

  • limite drastiquement le nombre de choses que tu laisses SUR ton bureau, privilégie le rangement dans les tiroirs et les armoires,
  • choisis une décoration très épurée pour éviter la distraction et pour te mouvoir plus facilement,
  • traite tout ce qui prend moins de 10 minutes immédiatement, et si tu as beaucoup de paperasse à gérer, cale-toi un moment dans ton agenda une fois par semaine pour t’y mettre à fond, sans autre distraction.

Tout le matériel de bureau dont tu n’as pas besoin fera grand plaisir à des écoles, des centres de loisir, des associations…

21. Fais du stretching, du yoga ou du pilates

Ces gymnastiques douces (dans le sens où elles sont douces pour les articulations et ne provoquent pas de montées soudaines du rythme cardiaque ni d’essoufflement brutal) permettent de déconnecter tout en restant mobile. Elles sont accessibles à quasiment tout le monde et permettent de contrebalancer notre immobilisme moderne (travail de bureau, longs trajets…). Elles demandent en plus peu de matériel (tu peux t’en sortir uniquement avec un tapis de sol et une tenue de sport lambda).

22. Débarrasse-toi des produits de beauté que tu n’utilises pas

Ne garde pas les produits entamés que tu n’as plus utilisés depuis des mois, les produits qui ne te conviennent pas, même s’ils sont presque pleins, mais aussi ceux encore fermés que tu n’utiliseras pas. Simplifie ta routine beauté pour te limiter aux gestes vraiment nécessaires.

23. Trie et efface tes photos

On prend énormément de photos avec nos smartphones. Pense à les trier régulièrement, pour effacer celles qui sont inutiles mais aussi stocker celles auxquelles tu tiens sur un disque ou une clé USB.

Fais le tri dans les albums photos, n’hésite pas à mettre quelques photos en valeur, dans des cadres, mais aussi à trier celles qui ne veulent plus rien dire pour toi.

24. Nettoie tes armoires et élimine ce dont tu n’as pas besoin

La base du désencombrement quoi…

25. Re-trie ta garde-robe

Dirige-toi petit à petit vers la garde-robe capsule. Si tu as le temps de désencombrer à ton aise, j’aime beaucoup la technique des cintres : tu retournes tous tes cintres et tu changes l’orientation des vêtements pliés. A chaque fois que tu as porté quelque chose, tu peux remettre le cintre dans le bon sens/remettre le vêtement plié dans le sens normal. A la fin de l’année tu te rends compte des choses que tu n’as pas utilisées.

26. Pratique la respiration consciente

Ou découvre une des 31 activités à adopter pour faire une pause et ralentir.

27. Retire de tes amis/Unfollow les gens que tu ne veux plus suivre sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont un espace de partage, de convivialité… mais aussi de lynchage, de conflits, de voyeurisme et autres habitudes malsaines… Prendre du recul et y passer moins de temps ne peut qu’être bénéfique.

Plus tu suis de comptes et plus tu as de relations, plus tu risques de passer beaucoup de temps à scroller à la recherche de nouvelles publications, à te perdre dans ton fil d’actualité, et à gaspiller du temps.

Nettoie régulièrement tes comptes, désabonne-toi de ce qui ne t’intéresse pas (des pages, des groupes, et même des publications de quelqu’un dans tes contacts) et vire les personnes avec qui tu n’as jamais d’interactions et qui ne sont là que pour épier les activités des autres, ou pour faire grossir leur nombre de relations virtuelles…

Lire aussi :

28. Élimine ou réduit drastiquement tes collections de livres, DVD, CD

En fonction de tes habitudes d’utilisation (si tu n’utilises quasiment plus ton lecteur CD, exporte tes chansons au format MP3 par exemple), adapte le nombre et le type de supports que tu gardes. Si tu es abonné.e à des services de streaming, ne garde que les CD ou DVD que tu utilises souvent (car c’est moins polluant que le streaming).

Fais le tri dans les médias que tu as déjà consommés, et demande-toi si tu auras encore envie de livre/regarder quelque chose que tu connais déjà. Concernant ce que tu n’as pas encore consommé, si tu ne l’as toujours pas fait depuis des mois ou des années, tu ne le feras certainement jamais, ça signifie juste que tes intérêts et envies ont évolué. Ca ne sert donc à rien de conserver des objets.

29. Trouve 10 choses pour lesquelles tu es reconnaissant.e

Et note-les dans un carnet ou dans ton smartphone pour pouvoir te les rappeler régulièrement.

30. Fixe tes prochains objectifs

N’en note pas trop. Idéalement, définis ton grand objectif, puis découpe-le en étapes faciles à aborder, et applique-toi à évoluer dans le bon sens et à réaliser les étapes de manière progressive. Il est plus facile de franchir une marche à la fois que de sauter du rez-de-chaussée au premier en une fois.


(*) Liens affiliés. En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.
Si tu n’as pas envie de passer par Amazon pour tes achats, tu peux soutenir le blog grâce à une participation consciente et volontaire. Cela me permet de ne pas mettre de publicité sur mon site (et j’espère bientôt de pouvoir arrêter l’affiliation chez Amazon). Plus d’informations ici.

Spread the love